Publications à la une (146)

Trier par

Mardi 7 juillet 2020
Même dans le rire le cœur est triste ; et la fin de la joie, c’est le chagrin. Proverbes 14. 13
(Jésus dit:) Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit complète. Jean 16. 24

Derrière la façade

Un officier de l’armée était très populaire à cause de son humour et de sa facilité à s’exprimer. Il amusait la compagnie entière par ses joyeuses plaisanteries, qui déclenchaient d’immenses éclats de rire. La liste de ses idées semblait inépuisable ; avec lui, les heures s’envolaient. Lors d’une soirée mondaine il fut de nouveau le plus brillant et le plus divertissant de tous les invités.
Pourtant, le lendemain matin, on le trouva mort dans son lit : il s’était tué d’un coup de révolver. La joie exubérante qu’il avait affichée devant les autres pendant tant d’années n’était-elle qu’une façade ?
Une joie superficielle peut se transformer rapidement en tristesse. Le rire n’est parfois qu’un masque pour une personne qui aspire à la paix et à la joie véritable, sans les trouver. Le seul moyen d’obtenir la paix du cœur et de l’esprit, c’est de venir à Christ, le Sauveur et le Seigneur. À ceux qui mettent leur foi en lui, il donne une joie et une paix que rien ni personne ne peut enlever.
Le Seigneur Jésus a dit : “Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos” (Matthieu 11. 28). Avant de quitter la terre pour monter au ciel, il a encouragé ses disciples en leur disant : “Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne” (Jean 14. 27).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

«Cieux, réjouissez-vous! Terre, sois dans l’allégresse! Montagnes, éclatez en cris de joie! Car l’Eternel console son peuple, Il a pitié de ses malheureux.» Ésaïe 49.13
Telles sont les consolations du Seigneur, que non seulement les saints qui en sont les objets, mais les cieux et la terre même chantent ensemble de joie. Il est difficile de faire chanter une montagne, et cependant le prophète en convie tout un chœur.
Le Liban et l’Hermon et les lieux élevés de Basçan et de Moab, il veut tous les voir psalmodier à cause de la grâce qui est faite à Sion. Et nous, ne pouvons-nous pas changer nos montagnes de difficultés, d’épreuves, de soucis ou de travaux, en occasions de louer notre Dieu ? « Montagnes, éclatez en cris de joie ! »
Cette déclaration que Dieu a pitié des misérables est accompagnée comme d’une volée de cloches qui sonnent toutes ensemble. Écoutez leur musique : « Réjouissez-vous ! » « Soyez dans l’allégresse ! » « Éclatez en cris de joie ! »
Le Seigneur veut que son peuple soit dans la joie à cause de son amour inépuisable. Il ne nous veut ni dans la tristesse, ni dans le doute, mais réclame de nous l’adoration de nos cœurs croyants.
Il ne peut pas nous faire défaut ; comment soupirer ou être maussade comme s’il nous voulait du mal ? Donne-nous, Seigneur, une harpe joyeuse et la voix des chérubins qui chantent devant ton trône !

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Lundi 6 juillet 2020
Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons pas où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ? Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, et la vérité et la vie ; personne ne vient au Père si ce n’est par moi. Jean 14. 5, 6

Jésus, en quoi est-il différent ?

Jésus était un homme qui vivait en Palestine il y a 20 siècles. Il est né dans une famille pauvre, il a exercé le métier de charpentier. Les habitants de la ville où il a vécu toute sa jeunesse le connaissaient, ils savaient qui étaient ses parents, ses frères, ses sœurs (Matthieu 13. 55, 56). En ce sens, il était comme chacun de nous.
Pourtant Jésus était différent. Il l’était parce qu’il est le seul homme absolument sans péché, exempt du mal. “Qui de vous me convaincra de péché ?” (Jean 8. 46) a-t-il demandé à ceux qui s’opposaient à son message.
Jésus est unique aussi car il est le sujet de plus de 300 prophéties de l’Ancien Testament (textes écrits entre 1500 et 400 ans avant sa naissance). Les évangiles (qui présentent la vie de Jésus) révèlent que tout s’est déroulé comme cela avait été annoncé : sa naissance d’une vierge, le lieu de cette naissance, Bethléem, celui de sa petite enfance, l’Égypte, la trahison dont il a été victime, sa mort par crucifixion et sa résurrection. Que de correspondances !
Jésus est unique car il vient d’en haut, il vient du ciel. Ses paroles sont uniques, son amour est stupéfiant.
Vous vous interrogez peut-être : “Pourquoi croire en Jésus ?” Je dirais : pour sortir du brouillard de l’incertitude et aller vers celui qui a dit : “Je suis la vérité” (Jean 14. 6). Mais beaucoup plus encore : en croyant en Jésus, j’ai reçu un sens pour ma vie. Délivré de la condamnation que je méritais, je sais maintenant dans quelle direction je vais : vers Jésus, une si heureuse perspective.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

De tous les astres du ciel, l’étoile polaire est la plus utile au marin. Ce texte est une étoile polaire, car il a conduit plus d’âmes au salut qu’aucun autre de l’Écriture. Il est parmi les promesses, ce que la Grande Ourse est parmi les constellations.

Plusieurs des mots qui la composent y brillent d’un éclat particulier. Nous y voyons d’abord l’expression de l’amour de Dieu dont le terme TELLEMENT vient marquer la mesure infinie. Puis nous avons le don de Dieu dans sa grandeur et sa gratuité. Ce don, c’est celui du Fils de Dieu, don unique et sans prix de cet amour, qui jamais, ne s’était manifesté aussi complet, que quand ce Fils bien-aimé a été envoyé du ciel, pour venir vivre et mourir pour les hommes. Ce sont là les trois points les plus lumineux. Puis vient l’unique condition demandée pour le salut, la seule accessible à tout homme coupable : croire.

Condition qui est largement offerte à tous, sans exception, appuyée qu’elle est par la locution « QUICONQUE. » Beaucoup ont trouvé place dans ce « quiconque, » qui auraient été exclus par tout autre terme moins général. Enfin, voici la grande promesse que celui qui croit en Jésus ne périra pas mais qu’il a LA VIE ÉTERNELLE. Celle-ci réjouit tout homme qui se voit près de périr et sent qu’il ne peut se sauver lui-même. Nous croyons au Seigneur Jésus et nous avons la vie éternelle.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Dimanche 5 juillet 2020 – Ô profondeur des richesses et de la sagesse et de la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et ses voies indiscernables ! Car qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? … Car de lui, et par lui, et pour lui sont toutes choses ! À lui la gloire éternellement ! Romains 11. 33-36

Le plan de Dieu

Nous admirons la splendeur éternelle
Des plans d’amour du grand Dieu Rédempteur,
Accomplissant, création nouvelle,
Le propos de son cœur.
Avant qu’entrât le péché dans le monde,
L’Agneau divin était devant tes yeux,
Père éternel ! Ô sagesse profonde,
Conseil mystérieux !
Jésus s’offrit en parfait sacrifice,
Il fit la paix par le sang de sa croix ;
Qui vient par lui rencontre un Dieu propice,
En Christ tu le reçois.
Tout l’univers soumis à la souffrance
Pourra goûter bientôt la liberté ;
Christ est garant de cette délivrance
D’un joug de vanité.
Dieu tout en tous, bienheureuse espérance !
Suprême paix de la sainte cité !
Tu combleras les tiens de ta présence,
Au jour d’éternité.
En adorant déjà sur cette terre
L’Agneau vainqueur à jamais glorieux,
Nous te louons, notre Dieu, notre Père,
Pour ton don merveilleux.
P. Diedrichs

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Samedi 4 juillet 2020 – Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue annonce l’ouvrage de ses mains. Un jour en proclame la parole à l’autre jour, et une nuit la fait connaître à l’autre nuit. Il n’y a pas de langage, il n’y a pas de paroles ; toutefois leur voix est entendue. Psaume 19. 1-3
Une voix sans paroles : celle de la nature (1)
Psaume 19. 1-6
Comment ne pas être émerveillé par un lever de soleil en montagne ! Alors qu’il fait encore nuit, les étoiles scintillent dans la pureté de l’air frais. Puis une douce lueur apparaît à l’horizon et augmente peu à peu jusqu’à ce qu’un petit croissant lumineux perce les brumes. Splendide, le soleil s’élève alors, puis inonde tout de clarté, et bientôt de chaleur. Un tel spectacle nous parle de Dieu comme le montre le Psaume 19 :
“Les cieux racontent la gloire de Dieu” : l’immensité du ciel, l’infini des étoiles font écho à la grandeur de Dieu, et à ce qu’il a fait : “l’ouvrage de ses mains”.
C’est un langage silencieux : “Il n’y a… pas de paroles ; toutefois leur voix est entendue” – une voix qui nous touche profondément !
Ce message est donné sans interruption, dans l’alternance des jours et des nuits, et il est pour tous les hommes, “jusqu’au bout du monde”.
Quand le jour s’est levé, seul le soleil est visible dans le ciel, sa lumière a fait disparaître les étoiles. Il est comme un ouvrier qui s’active, obéissant aux lois de Dieu. Rien n’est caché à sa chaleur : il déverse sur la terre lumière et vie, témoignant sans fin et sans limite des bienfaits de Dieu (Actes 14. 17).
La nature interpelle tout être humain, de l’enfant à la personne âgée, du plus ignorant au plus savant. Et cette voix rend chacun responsable de rendre gloire à Dieu et de le remercier (Romains 1. 20).
(suite samedi prochain)

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Si Dieu le voulait, nous pourrions vivre sans pain, comme Jésus le fit pendant quarante jours ; mais nous ne pourrions pas vivre sans la Parole, nous avons été créés, et par elle seulement nous sommes gardés, car « il soutient toute chose par sa parole puissante. »
Le pain est une cause seconde ; le Seigneur lui-même est la source première de notre existence. Il peut nous faire vivre sans cette cause seconde aussi bien que par elle ; ne le limitons pas à un seul mode d’action. Ne soyons pas trop ardents pour les choses visibles, mais regardons au Dieu invisible.
Nous avons entendu des croyants nous raconter que dans des jours de grande pauvreté où le pain leur manquait, leur appétit diminuait en même temps et d’autres nous ont dit qu’alors que les moyens de vivre leur faisaient défaut, le Seigneur leur envoyait des secours inattendus. Mais il nous faut la parole de Dieu. Avec elle nous pouvons résister au diable. Vient-elle à nous être retirée, nous tombons au pouvoir de notre ennemi, car nous ne tarderons pas à défaillir.
Nos âmes ont besoin de nourriture, et il n’y en a d’autre pour elle que la Parole du Seigneur. Tous les prédicateurs et tous les livres du monde ne peuvent lui procurer un seul vrai repas. La parole sortant de la bouche de Dieu peut seule nourrir le croyant. Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là ! Nous l’estimons plus qu’aucun met royal.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Vendredi 3 juillet 2020
Jésus…, vous l’avez cloué à une croix et vous l’avez fait périr par la main d’hommes iniques. Actes 2. 22, 23
Souviens-toi de Jésus Christ, ressuscité d’entre les morts. 2 Timothée 2. 8

La croix dérange-t-elle ?

On a récemment fait enlever une croix de la place d’un village breton. Ailleurs, une enseigne de supermarché a retouché des photos sur certains de ses emballages pour supprimer la croix qui y figurait…
La croix dérangerait-elle ?
En tout cas, elle nous interpelle tous. Elle est le thème central de l’évangile. L’apôtre Paul le dit aux croyants de Corinthe : “Je n’ai pas jugé bon de savoir quoi que ce soit parmi vous, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié” (1 Corinthiens 2. 2). Mais qui est Jésus pour moi ? Un homme mort en martyr, comme tant d’autres qui ont subi la cruauté des hommes ? Ou mon Sauveur, le Fils de Dieu, mort pour mes péchés et ressuscité pour que je sois rendu juste devant Dieu ?
Il est de toute importance de réfléchir à cette question. La croix nous place devant un choix fondamental qui oriente notre vie et détermine notre avenir éternel. Jésus est le Fils de Dieu ; il s’est fait homme pour offrir sa vie en sacrifice, afin de porter notre culpabilité à chacun. Mais seuls ceux qui croient en lui ont leurs péchés pardonnés. Les autres passeront en jugement devant Dieu, et seront condamnés.
L’indifférent, celui qui ne se sent pas concerné, sera mis au rang de ceux qui ont crucifié Jésus. N’essayez pas d’effacer de votre mémoire le souvenir de l’œuvre de la croix, c’est pour vous aussi que Jésus est mort !

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Un guide nous est indispensable. Il est des cas où nous donnerions tout ce que nous possédons pour savoir ce que nous avons à faire et de quel côté nous tourner. Nous avons la volonté de bien faire, mais nous hésitons entre deux routes à suivre. Oh, qui nous donnera un guide ?

L’Éternel notre Dieu condescend à nous servir de guide. Il connaît le chemin et nous conduira jusqu’à ce que nous ayons atteint en paix le terme de notre voyage. Peut-on désirer une direction plus sûre ? Mettons-nous entièrement sous sa conduite, et nous ne risquerons pas de manquer la route. Faisons de lui notre Dieu, et nous trouverons en lui notre guide.

Si nous suivons sa loi, nous ne nous fourvoierons point dans la vie, pourvu que nous apprenions avant tout à nous appuyer sur lui à chaque pas. Nous avons l’assurance que, s’il est notre Dieu à toujours et à perpétuité, il ne cessera jamais de nous diriger. Il nous conduira même « jusqu’à la mort » pour que nous habitions avec lui pour l’éternité.

Cette promesse de la conduite divine nous garantit la sécurité pour notre vie entière : salut tout d’abord, direction ensuite et jusqu’à notre dernière heure, enfin vie bienheureuse à jamais. Chacun ne devrait-il pas chercher Dieu dès son jeune âge, se réjouir en lui durant sa vie et se reposer sur lui dans sa vieillesse ? Regardons aujourd’hui à lui pour être guidés, afin de pouvoir nous confier encore en lui à l’heure de notre départ.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Jeudi 2 juillet 2020 – Les vivants savent qu’ils mourront. Ecclésiaste 9. 5
Au lieu de la paix j’avais amertume sur amertume ; mais toi, tu as aimé mon âme, la retirant de la fosse de destruction, car tu as jeté tous mes péchés derrière ton dos. Ésaïe 38. 17

Leçon d’orthographe

“Nous ne mourrons pas, nous mourons.” Cette expression d’un philosophe nous oblige à être attentifs à l’orthographe. Le verbe mourir au futur prend deux r, au présent un seul. Dans un sens, la mort est toujours là au présent pour l’être humain. Biologiquement, à chaque instant de notre vie, nous sommes en train de mourir. Mais ce n’est pas une pensée que nous aimons cultiver, car le jour vient où effectivement nous mourrons. Tout est fait dans nos sociétés pour nous faire oublier cette fin de vie. On s’épuise au travail, on se disperse dans mille activités, on s’étourdit dans les loisirs… Mais l’homme “est forcé de marcher vers le roi des terreurs” (Job 18. 14). Même si l’espérance de vie augmente dans de nombreux pays, l’homme reste sans force devant la mort et ne peut l’éviter. Elle est terrifiante pour celui qui n’est pas réconcilié avec Dieu. C’est pour cela qu’il évite d’y penser.
Le contraste est grand pour le croyant qui sait que la mort a été vaincue : “Notre Sauveur Jésus Christ… a annulé la mort et a fait luire la vie… par l’évangile” (2 Timothée 1. 10). Pour lui, elle est le sommeil du corps pendant que l’âme est recueillie dans la présence du Seigneur. Il peut dire : “Nous aimons mieux être absents du corps et être présents avec le Seigneur” (2 Corinthiens 5. 8). S’il réalise que son corps dépérit de jour en jour (nous mourons, au présent), il est encouragé et peut se fier aux promesses divines : “Même quand je marcherais par la vallée de l’ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi” (Psaume 23. 4).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Notre vie ne doit pas être une vie de soucis ni d’inquiétudes, mais une vie de foi joyeuse et tranquille. Notre Père Céleste pourvoit aux besoins de ses enfants et sait ce dont nous avons besoin avant que nous ne lui demandions.

Nous pouvons donc aller paisiblement à notre repos à l’heure convenable, sans nous croire obligés de veiller pour combiner et dresser nos plans d’avenir et de nous tourmenter à ce sujet. Si nous avons appris à nous reposer sur Dieu, nous ne serons pas tenus en éveil par les craintes et les sombres pressentiments, mais nous abandonnerons tout souci au Seigneur, et ne songerons qu’à lui et à sa grâce, et il nous donnera un sommeil doux et réparateur.

Être les bien-aimés de Dieu, voilà le plus grand des honneurs, car notre ambition ne peut rien souhaiter de plus, aussi tout désir intéressé devrait-il céder à côté de celui-là.

Qu’y a-t-il dans le ciel de plus grand que l’amour de Dieu ? Sois donc en repos, mon âme, car en lui tu es toutes choses. Et cependant, malgré tout, nous restons agités, si le Seigneur ne nous donne, non pas seulement des raisons d’être en repos, mais le repos lui-même.

Eh bien, en Jésus il le fait ; Jésus lui-même est notre paix, notre repos, notre tout, et sur son sein nous reposons en parfaite sécurité, soit dans la vie, soit dans la mort.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique

Lire la suite...

Mercredi 1 juillet 2020 – (Jésus dit:) Celui qui vient à moi, je ne le mettrai pas dehors. Jean 6. 37

Jamais trop tôt

Infirmière, j’aimais parler de Jésus et de son amour, tout en travaillant. Un patient me dit un jour :
– Jésus ne voudra pas de moi : je suis trop mauvais. Mais j’espère bien ne pas mourir tout de suite.
– Je l’espère aussi, mais plus tôt on met sa vie en ordre avec Dieu, plus tôt on est rempli de la paix que Jésus donne. Ne connaissez-vous pas l’histoire du malfaiteur qui était crucifié près du Seigneur Jésus ?
À ce moment-là, sa femme entra. En voyant son mari mal à l’aise, elle me dit :
– Je ne veux pas qu’on parle de religion à mon mari, ces questions le troublent.
Trois jours plus tard, le malade mourut. Plus tard, je rencontrai son fils qui me dit : – Mon père aurait voulu vous revoir. Mais ma mère s’y opposait. J’ai dû lui lire plusieurs fois le récit du malfaiteur crucifié. Il ne s’en lassait jamais. Dimanche matin, il m’a dit : Mon garçon, maintenant tout est en règle, je suis en paix. Jésus a porté mes péchés. Remercions-le ensemble. Il a prié avec moi. Peu après, il est parti paisiblement.
Avez-vous lu le récit de ce malfaiteur, crucifié avec un autre en même temps que Jésus ? L’un se moquait de Jésus, mais l’autre lui dit : “Tu ne crains pas Dieu, toi ? Car tu es sous le même jugement. Pour nous, nous y sommes justement, car nous recevons ce que méritent les actes que nous avons commis ; mais celui-ci n’a rien fait qui ne doive pas se faire. Et il disait à Jésus : Souviens-toi de moi, Seigneur, quand tu viendras dans ton royaume. Jésus lui dit : En vérité, je te dis : Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis” (Luc 23. 42, 43).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Dieu avec nous Le vieux Jacob ne pouvait plus rester auprès de Joseph, car son heure était venue de mourir. Mais il quittait son fils sans crainte, car il pouvait dire avec confiance: « Dieu sera avec vous. »
Quand les membres les plus aimés de nos familles ou nos plus secourables amis sont rappelés par la mort, consolons-nous par cette pensée que Dieu ne nous a pas quittés, mais qu’il vit pour nous et demeure avec nous à jamais.
Si Dieu est avec nous, nous sommes en noble compagnie, quand même nous sommes peut-être pauvres et méprisés. Si Dieu est avec nous, toute la force qui nous est nécessaire nous est assurée, car rien n’est au-dessus de sa force. Si Dieu est avec nous, nous avons pleine sécurité, car aucun mal ne peut atteindre celui qui marche sous sa protection.
Quel sujet de joie il y a là pour nous, car non seulement Dieu est avec nous, mais il veut être avec nous: avec nous comme individus; avec nous comme familles, avec nous comme Eglises. Le nom même de Jésus n’est-il pas Emmanuel, Dieu avec nous Et si Dieu est avec nous, n’est-ce pas là le suprême bien? Soyons donc courageux et diligents, joyeux et pleins d’espérance.
Notre cause l’emportera, la vérité triomphera, car l’Eternel est avec ceux qui sont à lui. Puisse aujourd’hui même cette parole réjouir tout croyant qui lira cette promesse. Il n’y a pas de plus grand bonheur possible.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Mardi 30 juin 2020
Vous avez accepté, non la parole des hommes, mais (ainsi qu’elle l’est véritablement) la parole de Dieu, parole qui opère en vous qui croyez. 1 Thessaloniciens 2. 13
Recevez avec douceur la Parole implantée, qui a la puissance de sauver vos âmes. Jacques 1. 21

Quel livre a changé votre vie ?

“Quel livre a changé votre vie ?” Cette question revient souvent dans les discussions ou les émissions littéraires. Pour illustrer l’influence d’un livre sur l’esprit du lecteur, quelqu’un a dit : “Un récit peut vous rendre végétarien ou vous faire tout quitter pour la Tanzanie”. Un homme politique a déclaré : “Je suis le produit des livres que j’ai lus”.
Avez-vous lu la Bible ? Elle a, beaucoup plus que tout autre livre, le pouvoir de changer notre façon de voir : c’est Dieu qui nous parle. Il nous dit : “C’est à celui-ci que je regarderai : à l’affligé, et à celui qui a l’esprit contrit et qui tremble à ma parole” (Ésaïe 66. 2). On ne peut pas la lire comme un autre livre. “Ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment, Dieu nous l’a révélé par son Esprit” (1 Corinthiens 2. 9, 10). Il nous faut son aide pour la comprendre. Sa parole, reçue dans un cœur disposé à écouter, produit la délivrance de nos âmes et nous transforme en profondeur.
Plus que cela, elle a le pouvoir de nous donner une nouvelle nature. L’apôtre Pierre le dit : “Vous êtes régénérés… par la vivante et permanente parole de Dieu” (1 Pierre 1. 23). Par cette régénération, le croyant devient “participant de la nature divine” (2 Pierre 1. 4). Ses centres d’intérêt changent, les motifs de ses actes sont différents, ses mobiles sont tournés vers celui qui est le sujet central de toute la Bible, Jésus Christ, le Fils de Dieu, celui qui est “l’auteur du salut éternel pour ceux qui lui obéissent” (Hébreux 5. 9).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications

Lire la suite...

Quels que soient nos péchés, le Seigneur reste fidèle dans son amour envers nous. Il regarde en arrière.
Vois comment il se souvient de ces jours d’autrefois, quand il nous prit pour faire alliance avec nous, et que nous nous donnâmes à lui. Heureux jours, que ceux-là ! Le Seigneur ne nous reproche rien et ne nous accuse pas de manque de sincérité. Non, il regarde à son alliance avec nous, plus qu’à la nôtre avec lui.
Aurait-il pu y avoir aucune arrière-pensée de sa part dans ce pacte sacré ? Quelle bonté il nous témoigne, au contraire, de se souvenir de nous dans son amour ! Il regarde en avant ensuite. Il a résolu de ne pas manquer à son alliance. Si nous n’y sommes pas fidèles, lui demeure fidèle. Il nous déclare solennellement : « J’établirai avec toi une alliance éternelle, » et il ne songe pas à revenir en arrière.
Béni soit son nom, il contemple le sceau sacré, « le sang de l’alliance éternelle, » et se souvient de notre garant en qui il a ratifié cette alliance, son Fils bien-aimé ; c’est pourquoi il gardera ses engagements sacrés. « Il demeure fidèle, » il ne peut se renier lui-même. Seigneur, dépose cette précieuse promesse sur mon cœur, et fais que je m’en nourrisse tout le jour !

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Dieu nous encourage à prier. On nous dit que la prière est un exercice pieux qui n’a d’influence que sur l’esprit qui y est engagé.

Nous savons autre chose. Notre expérience a fait mentir cent fois cette assertion des incrédules. Ici, l’Éternel, le Dieu vivant, promet positivement de répondre à la requête de son serviteur.

Implorons-le avec foi, et ne mettons pas en doute qu’il ne nous écoute et ne nous exauce. « Celui qui a fait l’oreille n’entendra-t-il pas ? » Dieu qui a donné aux parents l’amour pour leurs enfants, restera-t-il sourd aux cris de ses fils et de ses filles ?

Oui, notre Dieu répondra aux supplications de son peuple dans l’angoisse. Il a des merveilles en réserve pour eux. Ce qu’ils n’ont jamais vu, ni entendu, ni même rêvé, il le fera pour eux. Il inventera de nouvelles bénédictions si cela est nécessaire. Il videra la terre et les mers pour les nourrir, et enverra n’importe quel ange du ciel pour les secourir, lorsque leur détresse le nécessitera.

Il nous stupéfiera par ses grâces et nous fera voir des choses telles qu’il n’en avait encore point fait de semblables. Tout ce qu’il demande de nous, c’est que nous l’invoquions. Il ne peut pas nous demander moins. Faisons donc joyeusement monter vers lui nos requêtes.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Lundi 29 juin 2020 - Il arrête la tempête, la changeant en calme, et les flots se taisent, et ils se réjouissent de ce que les eaux sont apaisées, et il les conduit au port qu’ils désiraient. Psaume 107. 29, 30
Le vent et la mer lui obéissent
Lecture proposée : Marc 4. 35-41
Une barque, en silence,
Vogue sur un lac d’azur ;
Tout doucement, elle avance,
Sous un ciel tranquille et pur.
Mais soudain le vent s’élève,
Chassant un nuage noir,
Et les vagues qu’il soulève
Font trembler, car c’est le soir.
Grande alors est la détresse
Des voyageurs éperdus ;
Grande est aussi leur faiblesse,
Leur foi ne les soutient plus.
Mais il en est un qui veille
Sur eux tous, bien qu’endormi.
Ah ! faudra-t-il qu’on l’éveille ?
N’est-il plus leur tendre ami ?
Maître, es-tu donc insensible ? - Tu le vois, nous périssons !
Tout miracle t’est possible, - Sauve-nous, nous t’en prions !
D’eux aussitôt il s’approche, - Puis il dit au vent : Tais-toi !
Et tendrement leur reproche - D’avoir eu si peu de foi.
Ainsi, souvent dans la vie, - L’orage assombrit nos cœurs,
Bien que pour nous Jésus prie, - Prêt à calmer nos terreurs.
Comptons mieux sur sa tendresse : - Son cœur ne saurait changer ;
De ses brebis en détresse - Il est toujours le berger.
 

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications

Lire la suite...

« Va avec cette force que tu as » (Juges 6:14)

« L’Éternel, le regardant, lui dit : Va avec cette force que tu as et tu délivreras Israël de la main des Madianites. Ne t’ai-je pas envoyé ? » (Juges 6:14)

Quel regard, que celui que Dieu dirigea sur Gédéon ! Ce regard changea ses découragements en une sainte bravoure. Si notre regard sur le Seigneur nous sauve, que sera son regard sur nous ? Seigneur, regarde-moi en ce jour, et fortifie-moi pour mes devoirs et pour mes luttes.

Et quelle parole, que celle adressée par l’Éternel à Gédéon : « Va ! » Il n’a pas à hésiter. Il aurait pu répliquer : « Quoi, aller dans ma faiblesse ! » Mais Dieu coupe court à cette objection en ajoutant : « Va avec cette force que tu as. » Il avait vu une force en Gédéon, et celui-ci n’avait qu’à la mettre en œuvre en sauvant Israël de la main des Madianites. Il se peut que le Seigneur veuille faire par mon moyen plus que je n’ai jamais rêvé.

S’il m’a regardé, il m’a rendu fort. Par la foi, j’exercerai le pouvoir qu’il m’a confié. Il ne m’a pas dit : « Reste inactif avec la force que tu as. » Loin de là, il me dit : « Va » parce qu’il me fortifie. Et la question qu’il pose à Gédéon, il me la fait aussi : « Ne t’ai-je pas envoyé ? »

Oui, Seigneur, tu m’as envoyé, et je vais avec ta force. À ton commandement je me mets en route, et, en marchant, j’ai l’assurance que tu vaincras pour moi.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Dimanche 28 juin 2020
(Jésus a dit:) Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; s’il en était autrement, je vous l’aurais dit, car je vais vous préparer une place. Jean 14.2
Voyez de quel amour le Père nous a fait don, que nous soyons appelés enfants de Dieu. 1 Jean 3.1

Visiteur ou enfant

Ce soir, j’attends un visiteur. À l’heure convenue, il sonne. Je le fais entrer et le conduis jusqu’au salon, où nous bavardons un moment autour d’un café. Pendant ce temps, la clé tourne dans la serrure : mon fils rentre à la maison après ses cours. Il pose ses affaires dans sa chambre, va dans la cuisine, ouvre le frigo, s’installe pour goûter. Puis il va et vient dans la maison en chantonnant, ouvre et ferme des portes. Il fait “comme chez lui” : il est chez lui !
Au bout d’un moment, mon visiteur prend congé. Je le reconduis à la porte et referme derrière lui. Il habite ailleurs, il n’a pas la clé et ne vient pas chez moi sans prévenir.
Je songe au contraste immense qu’il y a entre un visiteur et un enfant de la maison. Le visiteur est là un moment, puis il repart. Mon fils habite dans la maison, il y a ses affaires, il entre et sort comme il veut.
Chrétiens, par la foi en Jésus Christ, nous avons cette place privilégiée de fils auprès de Dieu notre Père. Le ciel, sa demeure, est notre maison, notre chez-nous. Jésus Christ est la clé qui nous donne accès, à tout instant du jour ou de la nuit, à la maison et à ses ressources. Vivons-nous comme des visiteurs ou comme des fils de la maison ? Faisons-nous à notre Père des visites occasionnelles ou entrons-nous avec confiance auprès de lui ? Savons-nous profiter de l’atmosphère de sa maison, de la paix et de l’amour qui y règnent ? Est-ce là que nous prenons du repos et que nous nous sentons chez nous ?

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications

Lire la suite...

Oh, que mon cœur soit droit devant Dieu, afin que je puisse toujours bénir son saint Nom ! Il se montre si bon pour ceux qui sont bons que tout mon désir est d’être de ce nombre, afin d’être chaque jour rempli de gratitude à son égard.

Il arrive parfois aux justes de chanceler quand ils voient que les épreuves sont le résultat de leur intégrité. Mais certainement le jour ne tardera pas à venir où ils se réjouiront de n’avoir pas cédé aux suggestions trompeuses qui les poussaient à prendre des voies obliques. À la longue, les hommes intègres béniront le Dieu juste et vrai de les avoir conduits dans le sentier de la justice. Seigneur, que je sois de ceux-là !

Quelle promesse renferme la seconde déclaration : « Les hommes droits habiteront devant ta face ! » Ils seront reçus et subsisteront là où les autres ne paraîtront que pour leur condamnation. Admis à la cour du Grand Roi et ayant audience auprès de lui à tout instant, ils seront les privilégiés auxquels sourira l’Éternel et qu’il recevra gracieusement.

Seigneur, je veux rechercher cet honneur, cette précieuse faveur ; et ce sera pour moi le ciel sur la terre que d’en pouvoir jouir. Que je sois droit en toutes choses pour pouvoir demeurer aujourd’hui, demain et chaque jour en ta céleste présence. Alors je pourrai rendre gloire à ton saint Nom à toujours et à perpétuité. Amen !

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Faire un don

Soutenez bible.audio

Télécharger l'application Bible.audio

L'application Bible.audio est déjà téléchargeable sur App Store et Google Play. Elle contient toutes les ressources de notre site d'étude biblique.

 

Vous appréciez cette application? Faites un don pour contribuer au développement de ce projet.

Ressources bibliques

COMMENT ENTRETENIR SA FOI QUAND ON A LA FLEMME DE LIRE LA BIBLE ?

  Vous galérez à vous plonger dans votre Bible ? Elle est dans le tiroir de votre table de chevet mais rien n’y fait, vous n’arrivez pas à vous discipliner ? Pas facile de lire régulièrement (surtout quand on n’aime pas trop lire !) Mais pas de panique, il y d’autres façons d’entretenir votre relation avec Dieu grâce au site et l'application www.bible.audio ! Vous y trouverez de nombreuses ressources bibliques, dont une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, commentaires,…

Lire la suite...
0 réponses

"On" dit que satan n'existe pas!

Qui on? ceux qui le prêchent avec conviction et qui prennent la bible et affirment cette chose-là.J'espère que ce sujet ne va pas déranger. Si je le poste c'est pour qu'on en parle et que ceux qui viendront sur le site pourront recevoir la pensée de Dieu et ne pas repartir troubler. Job 2:2 L’Eternel dit à Satan : D’où viens-tu ? Et Satan répondit à l’Eternel : De parcourir la terre et de m’y promener. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Gilberte BEGUE 19 mai

L'enlèvement pré-tribulationiste de l'église

L'enlèvement pré-tribulationiste de l'église, enseignement que j'ai reçu mais qui m'a semblé étrange au regard des écritures parce que tant qu'il y aura un chrétien sur terre rempli du Saint-Esprit, le plan du diable ne pourra pas s'accomplir. Or il y en aura 2 qui y seront dans la première période des 7 ans.Il y aura plusieurs étapes avant le jugement final.Certes, Jésus va revenir, et il va le faire selon les différentes prophéties données pour nous avertir.Tout est en place.Le mot «…

Lire la suite...
2 réponses · Réponse de Mickeyluc 9 juin

FEYMAN!

Connaissez-vous de quoi ou de qui il s'agit?C'est une personne, voyou, arnaqueur,  qui agit dans l'ombre, qui peut jouer de la comédie telle que : Je suis à la rue, je pleure comme un enfant, il fait froid dehors, je vais mourir., etc, etc. Bref, une personne qui va tout faire pour mettre d'autres sous socle!. C 'est une personne qui est versée dans l'arnaque, jusqu'à la moelle des os.J'en ai rencontré un il n'y a pas longtemps, ce genre il faut les mettre dans la prière pour que Dieu bloque…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Gilberte BEGUE 15 mai

Un bon livre

  Bonjour à toutes et à tous, Je viens de terminer la rédaction du livre intitulé : "L'essentiel de la vie chrétienne en toute simplicité".Je le partage gratuitement sur le net et si vous désirer l'acquérir, il suffit de m'envoyer la demande à   verheyed@gmail.comJe vous demanderai simplement que vous le partagiez aussi à vos ami(e)s gratuitement.Je vous en remercie et que notre Siegneur vous bénisse,Dominique.

Lire la suite...
5 réponses · Réponse de Dominique Verheye 29 mars

Éphésiens 4: 31-32

Ne gardez pas dans votre cœur le mal qu’on vous a fait. Ne vous énervez pas, ne vous mettez pas en colère, faites disparaître de chez vous les cris, les insultes, le mal sous toutes ses formes. Soyez bons les uns pour les autres, ayez un cœur plein de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Lire la suite...
5 réponses · Réponse de Gilberte BEGUE 11 avr.

Psaume 21

“Psaume de David. Eternel ! le roi se réjouit de ta protection puissante. Oh ! comme ton secours le remplit d’allégresse !Tu lui as donné ce que désirait son cœur, Et tu n’as pas refusé ce que demandaient ses lèvres.Car tu l’as prévenu par les bénédictions de ta grâce, Tu as mis sur sa tête une couronne d’or pur.Il te demandait la vie, tu la lui as donnée, Une vie longue pour toujours et à perpétuité.Sa gloire est grande à cause de ton secours ; Tu places sur lui l’éclat et la magnificence. Tu…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Mickeyluc 23 févr.

Savoir et croire : une perspective chrétienne

L'on présente souvent le savoir et le croire en opposition l'un à l'autre. Dans la vidéo Savoir et croire : une perspective chrétienne, je partage une perspective chrétienne selon laquelle croire et savoir sont tout à fait indissociables, car le croire est fondé sur un savoir, comme tout savoir est également fondé sur un croire. Si vous aimez cette vidéo, partagez-les à vos amis : ce sera une façon pour vous de participer à mon ministère. Daniel GarneauSavoir et croire .ca 

Lire la suite...
4 réponses · Réponse de Mickeyluc 9 mars

Prier pour les autorités

 Bonjour à toutes et à tous, Aujourd’hui, je vais vous parler des chrétiens politisés.   Ce n’est pas qu’un chrétien ne peut pas avoir un avis politique, ni d’en parler, mais d’en faire, il y a peut-être une marge à ne pas franchir.   Faire de la politique, c’est en quelque sorte être partisan pour un parti ou un homme politique et militer pour ceux-ci. Aux Etats-Unis, selon les statistiques, il y aurait 25 % d’évangélistes et dans ceux-ci 80 % sont pour Donald Trump.   Ce dernier a conduit son…

Lire la suite...
7 réponses · Réponse de Mickeyluc 1 déc. 2020

Eglise

Bonjour à toutes et à tous,Je voudrai une nouvelle fois, vous parlez de nos églises actuelles, ce n’est pas que je mène un combat contre elles, mais plutôt que je désire vous délivrer la vérité, car tout simplement, on nous trompe.Avec la venue de l’imprimerie, la Bible est l’un des livres le plus vendu au monde.   En fait, on a regroupé 66 écrits pour constituer la Bible, ensuite, chacun d’eux a été divisé en chapitre, pour ensuite, nominer chaque phrase en versets.   On voit cette…

Lire la suite...
58 réponses · Réponse de Gérard Halaunbrenner 19 mai

Verset du jour