Publications à la une (146)

Trier par

Samedi 18 juillet 2020
Qui est-ce qui comprend ses erreurs ? Purifie-moi de mes fautes cachées. Garde aussi ton serviteur des péchés commis avec fierté… Que les paroles de ma bouche et la méditation de mon cœur soient agréables devant toi, ô Éternel, mon rocher et mon rédempteur ! Psaume 19. 12-14
Une méditation agréable devant Dieu (3)
Psaume 19. 12-14
Chacun peut être émerveillé en contemplant la nature, et en percevant son message (début du psaume). Celui qui reçoit la Parole de Dieu en découvre aussi la perfection ; il est conduit à la foi (partie centrale du psaume). Mais, alors qu’à la fin du psaume on s’attendrait à des expressions de louange, il est question d’erreurs, de fautes, de péchés… Pourquoi cela ?
Au début les réflexions heureuses sur la création étaient générales pour tous les hommes. Ensuite, la Parole interpelle plus directement parce que le témoignage est seulement reçu par celui qui l’écoute et qui se nomme à la fin “ton serviteur”. Il a maintenant une relation avec Dieu par la foi : il le sert, il l’adore.
Alors l’auteur du psaume s’adresse directement à Dieu en le priant : “Purifie-moi”, “garde-moi”. Il prie le Seigneur afin d’être éclairé par rapport au mal. Il pense à ses erreurs, ses égarements possibles, ses “fautes cachées”. La Parole lui a révélé son péché, mais il apprend aussi que Dieu pardonne et purifie le croyant.
Ensuite il lui demande d’être gardé de fautes volontaires, liées à l’orgueil. Le mal est là, autour de lui et même en lui ; il sent qu’il doit être gardé afin que le mal ne domine pas sur lui.
Enfin il offre à Dieu sa prière, non comme une demande, mais comme une méditation, que le Seigneur peut recevoir. Il s’adresse à Celui qu’il connaît maintenant comme son “rocher”, celui sur lequel il peut compter, et son “rédempteur”, celui qui lui donne la liberté.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Vendredi 17 juillet 2020
L’inquiétude dans le cœur d’un homme l’abat, mais une bonne parole le réjouit. Proverbes 12. 25
Rejetez sur Dieu tout votre souci, car il prend soin de vous. 1 Pierre 5. 7

Cœurs inquiets

Les occupations de la vie actuelle produisent beaucoup de stress, et nous font souvent perdre notre sérénité. Notre société occidentale recherche une bonne qualité de vie et lutte pour améliorer le bien-être et la sécurité, mais cela n’empêche pas l’inquiétude générale de grandir. Pour la plupart, nous vivons plus aisément que nos parents, pourtant nous sommes facilement agités et anxieux, toujours en quête de sécurité et de confiance. Avoir l’esprit en paix est le plus grand bienfait que nous puissions souhaiter. Peut-on trouver cela dans un monde troublé ? Bien des personnes essayent d’atteindre cette paix de l’âme et de l’esprit par leurs propres moyens, en vain : rien de ce monde ne remplit le vide de l’âme. “Notre cœur est inquiet tant qu’il ne repose pas en Dieu”, écrit Saint Augustin.
Jésus seul apporte la réponse efficace à l’inquiétude : “Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi je vous donnerai du repos” (Matthieu 11. 28). Venir à Jésus Christ, c’est recevoir cette invitation pour moi-même, croire qu’il est puissant pour me délivrer du vide, des interrogations et des tourments de mon âme. Le laisser prendre les commandes de ma vie, voilà le véritable antidote à l’inquiétude.
“Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne. Que votre cœur ne soit pas troublé, ni craintif” (Jean 14. 27).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« Je délivrerai les boiteux » (Sophonie 3:19)

Il y a beaucoup de boiteux des deux sexes. Vous pouvez rencontrer « celle qui boite » vingt fois en une heure. On les voit sur les grandes routes, cherchant à marcher avec le plus de diligence possible ; mais elles sont estropiées et souffrent de la marche.
Sur la route céleste il y a beaucoup de ces impotents. Il se peut que plusieurs se disent en eux-mêmes : « Qu’adviendra-t-il de nous ? Le péché nous surmontera et Satan nous renversera. Prêt à tomber, comme nous le sommes, le Seigneur ne pourra jamais faire de nous de bons soldats ni de rapides messagers. » Eh bien, « je délivrerai la boiteuse, » dit l’Éternel, et en faisant cela il se glorifie lui-même.
« Les boiteux marchent, » disait Jésus aux disciples de Jean-Baptiste. Et on s’écriera avec étonnement : « Comment cette pauvre infirme a-t-elle pu gagner le prix de la course et obtenir la couronne ? » La louange en reviendra tout entière à l’Auteur de toute grâce.
Seigneur, quand même je trébuche dans ma foi, dans la prière, dans la louange, dans le service, dans la patience, sauve-moi, je t’en supplie. Toi seul peut fortifier des infirmes tels que moi.

Ne me laisse pas périr, quoique je sois parmi les traînards, mais, par ta grâce, recueille-moi, moi le plus lent des pèlerins. C’est pourquoi, quand j’aurais, comme Jacob, le tendon démis, j’avancerai courageusement, victorieux par la prière. Il l’a prononcé, cela sera.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Jeudi 16 juillet 2020
La piété, avec le contentement, est un grand gain. 1 Timothée 6. 6
Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur. Philippiens 4. 4

Sérénité

Je garde le souvenir d’une chrétienne âgée, veuve, séjournant dans une maison de retraite. Sa foi était simple et vivante. Elle connaissait le poids du handicap lié à son âge, et avait même perdu la vue des deux yeux. Malgré ces difficultés, elle montrait une grande sérénité intérieure : c’était le contentement, la satisfaction quotidienne, dont il est question ci-dessus. Être content, direz-vous, c’est possible quand tout va bien, mais quand viennent de tels ennuis… Et ne sommes-nous pas, souvent, mécontents pour bien moins que cela ?
Pour être contents, nous avons en effet besoin d’une grâce particulière ; elle n’est pas en nous. Le verset du jour donne la clé pour la trouver. Elle accompagne la piété : relation étroite, entretenue, avec Dieu connu comme Père, et avec Jésus son Fils qui nous l’a révélé. Relation faite de confiance, parce que nous savons qu’il nous aime et veut notre bien. Nous prenons donc de sa main ce qu’il nous donne. Et ce qu’il nous donne, c’est tout ce dont nous avons besoin. Voilà le contentement qui va de pair avec la piété.
Nous pouvons aussi parler à Dieu, le prier, l’écouter jour après jour en lisant sa Parole. L’apôtre Paul, souffrant dans son corps, a entendu le Seigneur lui dire : “Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse” (2 Corinthiens 12. 9).
Dieu veut nous apprendre à être satisfaits : “J’ai appris à être content”, écrit Paul (Philippiens 4. 11). Pour cela, restons en communication avec Dieu, moment après moment, la force vient de lui.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

 

 

Lire la suite...

C’est par la vallée des larmes qu’on arrive à Sion. On pourrait croire qu’être triste et être béni sont deux choses inconciliables, mais le Sauveur qui est infiniment sage, les réunit dans cette béatitude. Que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a joint. Le deuil sur le péché, sur notre péché, et sur le péché d’autrui est le sceau de Dieu sur ses fidèles.
Quand l’Esprit de grâce se répand sur la maison de David ou sur une autre maison, elle pleure. C’est de cette sainte tristesse que nous recevons la meilleure de nos bénédictions, et c’est aussi de l’eau que nous viennent les plus excellents bienfaits. Or cette bénédiction promise à celui qui verse des larmes ne l’est pas pour quelque jour très éloigné ; non, Christ le déclare heureux maintenant même.
Le Saint-Esprit consolera certainement les cœurs qui pleurent sur leur péché. Ils seront consolés par la vertu du sang de Jésus-Christ et par la puissance purificatrice du Saint-Esprit. Ils seront consolés au sujet du péché qui abonde dans leur ville et dans leur temps, par l’assurance que Dieu se glorifiera malgré la rébellion des hommes. Ils sauront par la ferme attente qu’ils seront avant peu délivrés du péché, et bientôt enlevés pour demeurer à toujours en la glorieuse présence de leur Dieu Sauveur.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Mercredi 15 juillet 2020
Bienheureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent ! Luc 11. 28
Une joie éternelle sera sur leur tête ; ils obtiendront l’allégresse et la joie, et le chagrin et le gémissement s’enfuiront. Ésaïe 35. 10

Un bonheur éternel

Le 15 juillet 2018 la France était championne du monde de football. Un journal sportif titrait le lendemain : “Un bonheur éternel”. La liesse populaire avait accompagné cette victoire, des milliers de personnes étaient descendues dans la rue pour célébrer leurs héros.
On peut ressentir une grande émotion en regardant son équipe préférée gagner un match. Ce sont des faits exceptionnels, dont on peut garder le souvenir. Mais pour beaucoup, ces faits n’ont aucun lien avec le cours de leur vie, avec leurs soucis, leurs peines, leurs joies…
Ce sont des joies superficielles qui peuvent même masquer une profonde tristesse : “Même dans le rire le cœur est triste ; et la fin de la joie, c’est le chagrin” (Proverbes 14. 13). Des joies égoïstes aussi, dans la mesure où elles ne sont partagées que par les gagnants qui oublient la déception, la frustration des perdants. Enfin, loin d’apporter “un bonheur éternel”, ces joies sont éphémères, s’effacent avec le temps, comme beaucoup de joies terrestres.
Dieu nous invite à une joie différente, moins visible, moins exubérante mais plus profonde, vécue dans la paix. Elle trouve sa source en Lui. Il est le Dieu de paix, le Dieu bienheureux. Ce bonheur paisible, Dieu le donne à celui “dont les iniquités ont été pardonnées et dont les péchés ont été couverts” (Romains 4. 7). Jésus a porté le châtiment que méritaient nos fautes, et il donne la vie éternelle à chacun de ceux qui croient en lui. Cette vie éternelle remplit le cœur du croyant d’un bonheur éternel.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

 

 

Lire la suite...

Ce fardeau est lourd : laisse-le au Tout-Puissant. tant que tu le portes, il t’écrase ; mais pour son bras, il ne pèse rien. Si cependant Dieu t’appelle à le porter encore, il te soutiendra.

Le fardeau sera sur toi, mais ne t’accablera pas. Tu seras si bien soutenu que ce sera une bénédiction. Appelle le Seigneur à ton secours, et tu pourras te tenir debout sous le poids qui, sans lui te courberait en deux.

Notre plus grande crainte est que notre épreuve ne nous éloigne du sentier du devoir ; mais le Seigneur ne permettra pas cela. Si nous sommes sincères devant lui, il ne souffrira pas que notre affliction nous écarte de la droite conduite. En Jésus il nous reçoit comme justes, et en Jésus il nous garde aussi.

Et pour le moment présent ? Penses-tu aller seul au-devant des épreuves de ce jour ? Veux-tu que tes pauvres épaules soient encore écrasées par la charge qui t’écrase ? Abandonne cette folie. Dis toute la peine au Seigneur et remets-la lui.

Ne jette pas ton fardeau à terre pour le reprendre aussitôt ; mais décharge-t-en sur l’Éternel et le lui laisse une fois pour toutes. Alors tu marcheras à l’aise comme un jeune croyant, déchargé désormais de souci et chantant les louanges du grand Libérateur.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Mardi 14 juillet 2020
Le juge de toute la terre ne fera-t-il pas ce qui est juste ? Genèse 18. 25
[Dieu montre] sa justice dans le temps présent, de sorte qu’il est juste et qu’il justifie celui qui est de la foi en Jésus. Romains 3. 26

Juste rétribution

“J’espère que le bien sera récompensé et que le mal sera puni”, disait un philosophe à un journaliste qui l’interrogeait sur l’au-delà. C’est ce qu’attendent de nombreuses personnes, car le monde est rempli d’injustices. On aimerait donc qu’au moins après la mort, justice soit faite !
Oui, justice sera faite. La Bible nous dit : “L’Éternel, le Dieu des rétributions, rend certainement ce qui est dû” (Jérémie 51. 56). Un jour choisi par lui, tout sera mis en lumière et chacun recevra ce qu’il mérite. “Dieu amènera toute œuvre en jugement, avec tout ce qui est caché, soit bien, soit mal” (Ecclésiaste 12. 14). Notre vie, nos actes, nos intentions, tout sera mis en évidence. Comment ne pas être condamné par un Dieu qui ne tient pas le coupable pour innocent, et qui a déclaré : “Il n’y a pas de juste, non pas même un seul” (Romains 3. 11) ?
Dieu va-t-il alors exercer son juste jugement sur tous les hommes ? Non. “Lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.” Tous ceux qui croient que Jésus, le Fils de Dieu, a été condamné à leur place ne seront pas jugés. Bien plus, ils sont déclarés justes devant Dieu. Ne pas croire en Jésus Christ, c’est rejeter la grâce de Dieu, les résultats du sacrifice de son Fils. C’est s’exposer à comparaître devant Dieu pour être jugé d’après ses œuvres, et donc connaître les “tourments éternels” (Matthieu 25. 46).
Aujourd’hui, faites le bon choix : “Il n’y a aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus” (Romains 8. 1).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Voyez la puissance protectrice de la foi en Dieu. Les hommes puissants de Jérusalem tombaient par l’épée ; mais le pauvre Hebed-Melech était en sûreté, car sa confiance était en l’Éternel.
En qui donc un homme peut-il se confier mieux qu’en son Auteur ? C’est folie à nous de préférer la créature au Créateur. Oh puissions-nous en toutes choses vivre par la foi ; nous serions alors délivrés de tous les dangers ! Personne n’a jamais cru et ne croira jamais en Jésus en vain.
Le Seigneur dit : « certainement je te délivrerai ! » Notez ce divin « certainement. » Quoi que ce soit qui puisse être incertain, le soin de Dieu pour les croyants est certain. Dieu lui-même est le gardien de ses enfants. Sous son aile sacrée, il y a sécurité quand tout est danger à l’extérieur. Nous pouvons accepter cette promesse pour sûre, et dans toutes nos conjonctures, nous ne le verrons point faillir.
Nous espérons peut-être être délivrés parce que nous avons des amis, ou parce que nous sommes prudents, ou que nous voyons des présages heureux ; mais aucune de ces choses ne vaut la moitié de cette déclaration de Dieu : « Parce que tu as eu confiance en moi. » Cher lecteur, entre dans ce chemin, et en ayant fait l’essai, tu y persévéreras toute ta vie. C’est un chemin aussi agréable que sûr.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Lundi 13 juillet 2020
Du bout de la terre je crierai à toi, dans l’accablement de mon cœur ; tu me conduiras sur un rocher qui est trop haut pour moi. Car tu m’as été un refuge, une forte tour, devant l’ennemi… Je me réfugierai sous l’abri de tes ailes. Psaume 61. 2-4

Une forte tour

Martin Niemöller était pasteur en Allemagne après la première guerre mondiale. Dans les années qui ont suivi l’avènement du nazisme, Niemöller, de plus en plus inquiet, a résisté au régime, ce qui lui a valu d’être arrêté en 1937. Le matin de son procès, le 7 février 1938, un garde l’a escorté depuis sa cellule jusqu’à la salle d’audience. Niemöller était terrassé par la peur : Qu’allait-il devenir ? Qu’allait-il arriver à sa famille ? à ses frères et soeurs dans la foi ? Quelles tortures les attendaient tous ?
Le visage du garde était impassible, mais alors qu’ils sortaient d’un tunnel, Niemöller entendit un léger murmure. Au début, il ne savait pas d’où il venait, car la voix était douce comme un soupir. Puis il se rendit compte que le garde lui soufflait à l’oreille les paroles de Proverbes 18. 10 : “Le nom du Seigneur est une tour forte ; les justes courent vers elle et sont en sécurité”.
Nous ne traversons sans doute pas des circonstances aussi dramatiques mais il peut nous arriver d’être envahis par la peur ou de nous sentir mal, lorsque des pensées mauvaises s’agitent au-dedans de nous.
Que devons-nous faire alors ? N’essayons pas de nous en sortir tout seuls. Courons nous réfugier dans le nom du Seigneur, c’est-à-dire en sa présence. Faisons-le avec un cœur sincère, sans faux-semblant. Ne lui cachons rien… et nous serons surpris de l’immensité de sa grâce. Sa douceur, son amour nous réconforteront et nous protègeront. “Le Dieu de toute grâce… vous affermira, vous fortifiera, et vous établira sur un fondement inébranlable” (lire 1 Pierre 5. 10).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

 

 

Lire la suite...

« Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve ceux qui l’honorent, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement. » (2 Pierre 2:9)
Les hommes pieux sont tentés et éprouvés. La foi qui n’a pas été mise à l’épreuve n’est pas la vraie foi. Mais ceux qui honorent Dieu sont délivrés, non par le hasard, ni par des agents secondaires, mais par le Seigneur en personne. Il se charge lui-même de la délivrance de ceux qui se confient en lui.
Dieu aime ceux qui marchent selon lui, et il se préoccupe de savoir où ils sont et comment ils se trouvent. Parfois leur chemin leur semble un labyrinthe et ils ne savent comment échapper à tel danger qui les menace. Ce qu’ils ne savent pas, leur Maître le sait.
Il sait qui il doit délivrer, quand et comment il délivrera. Il délivre le juste de la manière la plus profitable pour lui, la plus humiliante pour celui qui lui fait tort, et la plus honorable pour lui-même.
Laissons le « comment » au Seigneur, et contentons-nous et nous réjouissons de savoir qu’il « sait délivrer » son peuple de tout danger, de toute épreuve et de toute tentation, et cela par sa main droite et avec gloire.
Il ne m’appartient pas aujourd’hui de pénétrer les secrets du Seigneur, mais bien d’attendre patiemment l’heure de la délivrance, sachant ceci : c’est que, quoique je ne sache rien, mon Père céleste sait ce qui me convient. Et « aucun de ceux qui s’attendent à lui ne sera confus. »

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Dimanche 12 juillet 2020
Qui est un Dieu comme toi, pardonnant l’iniquité et passant par-dessus la transgression ?
Michée 7. 18

Dieu te pardonne

À Pranles, en Ardèche, l’ancienne maison de Marie Durand abrite un petit musée, qui retrace la vie de cette chrétienne emprisonnée pour sa foi sous le règne de Louis XIV. En refaisant le toit, des ouvriers ont trouvé une tuile sur laquelle était écrit : “Dieu te pardonne”.
Qui l’a gravée ? À qui étaient destinés ces mots ? Nous ne le savons pas, mais dans ces temps de persécution religieuse, celui qui les a écrits pensait certainement à ceux qui traquaient les chrétiens protestants. Il a suivi l’exemple du Seigneur Jésus, lui qui, sur la croix, a demandé à son Père en parlant de ses bourreaux : “Pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font” (Luc 23. 34).
Il n’a pas écrit : “Dieu pardonne”, mais : “Dieu te pardonne”. Ce “te” s’adresse à tous, et en particulier à toute personne qui ne serait pas encore en règle avec Dieu.
Dieu est amour, et il est prêt à pardonner les péchés de tous. Encore faut-il reconnaître qu’on est pécheur et accepter sa grâce ! Elle est accordée à celui qui la demande, mais elle n’est pas imposée à ceux qui la refusent.
C’est encore le temps de la grâce, le temps où Dieu patiente. Bientôt la porte sera fermée (Matthieu 25. 11). Il sera alors trop tard pour répondre à l’amour de Dieu. Vous qui avez lu ce feuillet, vous êtes responsable devant Dieu. Si vous n’avez pas répondu à son offre de pardon, vous serez jugé par Jésus, celui que vous aurez refusé. Que faut-il faire ? “Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé” (Actes 16. 31).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; 26et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? » (Jean 11:25-26)
Oui, Seigneur, nous le croyons : nous ne mourrons jamais. Notre âme peut être séparée d’avec notre corps ce qui constitue bien une sorte de mort ; mais notre âme ne sera jamais séparée de Dieu, et c’est là la vraie mort, la mort qui est le salaire du péché, et cette peine de mort est la pire chose qui puisse nous arriver.
Nous le croyons bien certainement, car « qui pourra nous séparer de l’amour que Dieu nous a témoigné en Jésus-Christ notre Sauveur ? » Nous sommes les membres du corps de Christ, et Christ perdra-t-il les parties de son corps ? Nous lui sommes unis par le mariage ; sera-t-il privé de son épouse et rendu veuf ? Impossible. Il y a en nous une vie qui ne peut pas être séparée de Dieu : car le Saint-Esprit demeure en nous ; et avec lui, comment pouvons-nous mourir ? Jésus lui-même est notre vie ; c’est pourquoi il n’y a pas de mort possible pour nous, car il ne peut mourir de nouveau.
En lui nous sommes morts au péché une fois, et la sentence capitale ne peut pas être deux fois exécutée. Maintenant nous vivons, et nous vivons pour toujours. Le salaire de la justice, c’est la vie éternelle, et nous avons la justice même de Dieu ; par conséquent nous pouvons réclamer le salaire le plus élevé. Vivant et croyant aujourd’hui, nous croyons que nous vivrons et entrerons en jouissance de ce bien. Aussi avançons-nous avec la ferme confiance que notre vie est assurée dans celle de notre Chef vivant.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Samedi 11 juillet 2020
La loi de l’Éternel est parfaite, restaurant l’âme ; les témoignages de l’Éternel sont sûrs, rendant sages les sots. Les ordonnances de l’Éternel sont droites, réjouissant le cœur ; le commandement de l’Éternel est pur, illuminant les yeux. Psaume 19. 7, 8

Un message parfait : la parole de l’Éternel (2)
Psaume 19. 7-11

Dans la deuxième partie de ce psaume, la “loi de l’Éternel”, ou sa Parole, montre la grandeur de Dieu parce qu’elle répond parfaitement aux besoins de l’homme. Témoignages, ordonnances, commandements, jugements, tous ensemble liés au nom de l’Éternel, agissent sur le croyant et le transforment : “Vous êtes régénérés… par la vivante et permanente parole de Dieu” (1 Pierre 1. 23).
Si la nature rend gloire à Dieu le Créateur, la “loi” associée au nom de “l’Éternel” (celui qui entre en relation avec les hommes) le glorifie aussi.
La Parole de Dieu est déclarée parfaite, sans faiblesse ni fragilité, elle vient de Dieu, non des hommes. Elle est “sûre”, “droite”, “pure”, elle est la vérité. Les “jugements” sont déclarés “justes tous ensemble”, car les différentes parties de la Bible se complètent pour donner toute la vérité : “La somme de ta parole est la vérité” (Psaume 119. 160 ; voir aussi 2 Pierre 1. 20).
La “loi” est aussi féconde. C’est la Parole inspirée, vivante, vivifiante ; elle suscite la foi dans celui qui la reçoit : “La foi vient de ce qu’on entend – et ce qu’on entend par la parole de Dieu” (Romains 10. 17). Son rôle n’est pas tant de dénoncer que de rétablir, délivrer, instruire : elle donne vie, sagesse, joie, elle clarifie le regard. Voilà ses résultats en celui qui la reçoit avec respect et se laisse instruire par elle : il obtient ainsi un “grand salaire”. Ne désirons-nous pas en éprouver tous les bienfaits ?
(la fin samedi prochain)

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« Tu te lèveras, tu auras pitié de Sion; Car le temps d’avoir pitié d’elle, Le temps fixé est à son terme; Car tes serviteurs en aiment les pierres, Ils en chérissent la poussière. » (Psaume 102:14-15)

Oui, nos prières pour l’Église sont entendues. L’heure de leur exaucement se prépare. Nous aimons les réunions de prière, les écoles du dimanche et tous les services de la maison de Dieu. Notre cœur s’unit au peuple de Dieu tout entier pour dire :

« Qu’aujourd’hui la paix descende
Sur chacun de tes enfants,
Et que partout on entende
Leurs hymnes reconnaissants. »

Si c’est là le désir universel, bientôt viendront les temps de rafraîchissement du Seigneur. Nos assemblées seront combles, les saints ravivés, les pécheurs convertis. Ceci ne s’accomplira que par la miséricorde de Dieu ; mais cela arrivera, et nous devons l’attendre.

Ce temps, le temps fixé, approche. Réveillons-nous. Aimons toutes les pierres de Sion, même les pierres tombées. Sachons recueillir la moindre vérité, le moindre enseignement, le moindre croyant, quand même ils seraient méprisés et regardés comme autant de poussière.

Quand nous chérissons Sion, Dieu la chérit aussi, et si nous mettons un grand intérêt et notre plaisir à l’œuvre du Seigneur, Dieu y mettra son plaisir aussi.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Vendredi 10 juillet 2020
Notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise de feu ardent, et il nous délivrera de ta main, ô roi ! Et sinon, sache, ô roi, que nous… n’adorerons pas la statue d’or que tu as dressée. Daniel 3. 16-18
Le juste est plein de confiance, dans sa mort même. Proverbes 14. 32

Dieu peut… et sinon…

Nebucadnetsar, roi de Babylone, a fait élever une grande statue d’or et a ordonné à tous ses sujets de se prosterner devant elle. Mais trois jeunes Juifs, déportés à Babylone, résistent courageusement à l’ordre royal : ils ne veulent adorer que le vrai Dieu. Furieux, le roi menace de les jeter dans le feu d’une fournaise, s’ils persistent. Leur réponse est pleine de confiance et de dignité.
– “Dieu peut…” : ils ne doutent pas que Dieu peut les délivrer, mais ils ne savent pas si telle est sa volonté. Cependant, ils sont sûrs que le Dieu qu’ils servent les délivrera de la méchanceté de ce roi impie.
– “Et sinon…” : Si Dieu ne juge pas bon de leur épargner le supplice, ils sont prêts. Leur décision est prise, ils seront fidèles à leur Dieu.
Or Dieu permet effectivement qu’on les jette dans un brasier attisé au maximum, sept fois plus que d’habitude. Mais il honore leur foi et ne les abandonne pas. Il les délivre, non pas de la fournaise, mais dans la fournaise. La présence de Dieu apparaît avec eux au milieu du feu, et ils ne sont pas brûlés. Le roi en est témoin, et il doit s’incliner devant la puissance divine.
Chrétiens, nous ne savons pas toujours si c’est la volonté de Dieu de nous épargner certaines épreuves. Les “fournaises” sont parfois nécessaires dans nos vies, pour la gloire de Dieu. Mais nous pouvons être certains que notre Dieu se tiendra près de nous dans l’épreuve, et la gloire lui reviendra (1 Pierre 1. 6, 7).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Jeudi 9 juillet 2020
Où étais-tu quand j’ai fondé la terre ? Déclare-le-moi, si tu as de l’intelligence. Job 38. 4
Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été formés par la parole de Dieu. Hébreux 11. 3

Au commencement

L’homme fait de grands efforts pour percer le mystère de son origine. Cette recherche est légitime, mais elle se heurte aux limites de l’esprit humain. Comment la créature pourrait-elle découvrir tous les secrets du Créateur ?
Le chrétien ne comprend pas mieux que les autres comment l’univers a été formé. Mais l’intelligence lui fait discerner que tout ce qui existe a nécessairement un Créateur infiniment sage et puissant. Dieu, par la foi, l’amène à comprendre cela. Avec puissance et autorité, Dieu a donné un ordre et la chose a eu lieu. Le chrétien croit ce que Dieu dit parce qu’il le connaît et lui fait confiance, comme un enfant a confiance en ses parents.
Le début de la Genèse n’est pas l’histoire de la formation de l’univers. Dieu nous y donne une description adaptée à nos esprits limités, illustrant les principes que nous avons besoin de comprendre pour le but qu’il s’est fixé : mettre en évidence sa gloire et son amour, afin d’être entouré, dans l’éternité, de créatures heureuses, rendues capables de le connaître.
La Bible déclare dès la première ligne : “Au commencement Dieu créa les cieux et la terre”, et poursuit par : “la terre était désolation et vide”. Ce qui a pu se passer entre ce commencement et le chaos qui a suivi ne nous est pas révélé. Un fait est simplement établi : au commencement, Dieu créa. Puis viennent les détails de la forme actuelle de la création, ce qui concerne l’être humain sur la terre, ce que nous avons besoin de savoir. N’attendons pas de tout comprendre… sinon nous ne croirons jamais !

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Si David parlait ainsi, nous pouvons être sûrs que le Fils de David pense de même. Jésus pense aux hommes fidèles et a les yeux fixés sur eux pour les observer, les stimuler, les faire avancer et les récompenser ensuite.
Qu’aucun homme droit de cœur ne se croie dédaigné. Le Roi lui-même a les yeux sur lui. De cette attention royale résultent pour nous deux choses : « Pour qu’ils demeurent avec moi, » est-il dit. Jésus conduit les fidèles dans sa maison, et leur donne une place dans son palais ; il en fait ses compagnons et se réjouit dans leur société.
Soyons dignes de la confiance de notre Seigneur, et il se manifestera à nous. Plus notre fidélité nous aura coûté, mieux elle sera récompensée. Plus les hommes nous rejetteront, plus joyeusement notre Dieu nous recevra. Il dit ensuite : « Celui qui marche dans une voie intègre sera mon serviteur. »
Jésus fera servir à sa gloire ceux qui, méprisant la fraude et les artifices, demeurent fidèles à sa personne, à sa Parole et à sa croix. Serviteurs honorés de Sa Majesté, ceux-là font partie de sa suite royale. Intimité et service sont les gages de la fidélité. Rends-moi fidèle, ô Seigneur, afin que j’habite avec toi et que je te serve !

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Nous ne pouvons voir les anges, mais c’est assez qu’ils nous voient ; le grand Ange de l’Alliance, entre autres, « lequel nous aimons quoique nous ne l’ayons pas vu, » a son œil fixé sur nous, nuit et jour. Il a au-dessous de lui une armée de saints anges, et les prépose à la garde de ses saints, afin qu’ils les garantissent de tout mal. Si les démons cherchent à nous nuire, ces brillants messagers agissent en notre faveur.

Le Seigneur des anges n’est pas un hôte passager, nous faisant des visites temporaires, mais il campe autour de nous avec ses armées. Il a son quartier général partout où se trouvent ceux qui mettent leur confiance dans le Dieu vivant. Ce camp entoure les fidèles de telle sorte qu’ils ne peuvent être attaqués d’aucun côté, à moins que l’adversaire ne pénètre à travers les remparts divins. Nous avons ainsi une garde permanente, une protection assurée.

Avertis par les sentinelles de Dieu, nous ne serons pas surpris par des assauts soudains, ni écrasés par des forces supérieures. La délivrance nous est annoncée, et nous est donnée par le Capitaine de notre salut ; elle nous sera renouvelée à reprises répétées, jusqu’à ce que nous puissions échanger le champ de bataille de cette terre contre la maison du repos.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Mercredi 8 juillet 2020
Tu es le Dieu qui te révèles. Genèse 16. 13
Si quelqu’un est en Christ, c’est une nouvelle création : les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles. 2 Corinthiens 5. 17

Du matérialisme athée à la foi en Jésus Christ

“Tu demandes ce que signifie ma conversion ? Qu’ai-je découvert à travers elle ? Ma vie a-t-elle changé ? Ma réponse est simple et brève : tout a changé en moi et autour de moi. Mieux, ce n’est qu’en découvrant Dieu que j’ai commencé à vivre !”
Voilà ce qu’écrivait, il y a quelques années, Tatiana Goritcheva (autrefois professeur de philosophie marxiste) à l’une de ses amies. Ailleurs elle écrit :
“Fatiguée, ayant déjà perdu presque tout intérêt, je faisais mes exercices de yoga… Jusqu’à ce moment-là, je n’avais jamais prié, je ne connaissais aucune prière. Et voici qu’un des manuels de yoga proposait de faire un exercice avec le “Notre Père”, la prière du Seigneur. Je me mis à la lire sans expression, de manière automatique. Après l’avoir lue environ six fois, j’en fus soudain comme retournée. Ce ne fut pas seulement ma raison, mais tout mon être qui comprit qu’il existait, Lui, le Dieu vivant, personnel, qui m’aime et qui aime toute l’humanité. Ce Dieu qui a créé le monde et qui s’est fait homme par amour, en Jésus crucifié et ressuscité. En une seconde, le “mystère” du christianisme se révéla à moi, la vie véritable et ma place dans cette vie. J’étais réellement sauvée.
Tout en moi changea. Non seulement je rejetai tout ce qui avait eu de la valeur pour moi, mes idéaux, mais ce fut comme si mes anciennes habitudes et particularités m’avaient également abandonnée. Finalement mon cœur s’ouvrit lui aussi, et je me mis à aimer les gens, à comprendre leurs souffrances, le projet divin pour chacun d’eux.”

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Faire un don

Soutenez bible.audio

Télécharger l'application Bible.audio

L'application Bible.audio est déjà téléchargeable sur App Store et Google Play. Elle contient toutes les ressources de notre site d'étude biblique.

 

Vous appréciez cette application? Faites un don pour contribuer au développement de ce projet.

Ressources bibliques

COMMENT ENTRETENIR SA FOI QUAND ON A LA FLEMME DE LIRE LA BIBLE ?

  Vous galérez à vous plonger dans votre Bible ? Elle est dans le tiroir de votre table de chevet mais rien n’y fait, vous n’arrivez pas à vous discipliner ? Pas facile de lire régulièrement (surtout quand on n’aime pas trop lire !) Mais pas de panique, il y d’autres façons d’entretenir votre relation avec Dieu grâce au site et l'application www.bible.audio ! Vous y trouverez de nombreuses ressources bibliques, dont une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, commentaires,…

Lire la suite...
0 réponses

"On" dit que satan n'existe pas!

Qui on? ceux qui le prêchent avec conviction et qui prennent la bible et affirment cette chose-là.J'espère que ce sujet ne va pas déranger. Si je le poste c'est pour qu'on en parle et que ceux qui viendront sur le site pourront recevoir la pensée de Dieu et ne pas repartir troubler. Job 2:2 L’Eternel dit à Satan : D’où viens-tu ? Et Satan répondit à l’Eternel : De parcourir la terre et de m’y promener. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Gilberte BEGUE 19 mai

L'enlèvement pré-tribulationiste de l'église

L'enlèvement pré-tribulationiste de l'église, enseignement que j'ai reçu mais qui m'a semblé étrange au regard des écritures parce que tant qu'il y aura un chrétien sur terre rempli du Saint-Esprit, le plan du diable ne pourra pas s'accomplir. Or il y en aura 2 qui y seront dans la première période des 7 ans.Il y aura plusieurs étapes avant le jugement final.Certes, Jésus va revenir, et il va le faire selon les différentes prophéties données pour nous avertir.Tout est en place.Le mot «…

Lire la suite...
2 réponses · Réponse de Mickeyluc 9 juin

FEYMAN!

Connaissez-vous de quoi ou de qui il s'agit?C'est une personne, voyou, arnaqueur,  qui agit dans l'ombre, qui peut jouer de la comédie telle que : Je suis à la rue, je pleure comme un enfant, il fait froid dehors, je vais mourir., etc, etc. Bref, une personne qui va tout faire pour mettre d'autres sous socle!. C 'est une personne qui est versée dans l'arnaque, jusqu'à la moelle des os.J'en ai rencontré un il n'y a pas longtemps, ce genre il faut les mettre dans la prière pour que Dieu bloque…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Gilberte BEGUE 15 mai

Un bon livre

  Bonjour à toutes et à tous, Je viens de terminer la rédaction du livre intitulé : "L'essentiel de la vie chrétienne en toute simplicité".Je le partage gratuitement sur le net et si vous désirer l'acquérir, il suffit de m'envoyer la demande à   verheyed@gmail.comJe vous demanderai simplement que vous le partagiez aussi à vos ami(e)s gratuitement.Je vous en remercie et que notre Siegneur vous bénisse,Dominique.

Lire la suite...
5 réponses · Réponse de Dominique Verheye 29 mars

Éphésiens 4: 31-32

Ne gardez pas dans votre cœur le mal qu’on vous a fait. Ne vous énervez pas, ne vous mettez pas en colère, faites disparaître de chez vous les cris, les insultes, le mal sous toutes ses formes. Soyez bons les uns pour les autres, ayez un cœur plein de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Lire la suite...
5 réponses · Réponse de Gilberte BEGUE 11 avr.

Psaume 21

“Psaume de David. Eternel ! le roi se réjouit de ta protection puissante. Oh ! comme ton secours le remplit d’allégresse !Tu lui as donné ce que désirait son cœur, Et tu n’as pas refusé ce que demandaient ses lèvres.Car tu l’as prévenu par les bénédictions de ta grâce, Tu as mis sur sa tête une couronne d’or pur.Il te demandait la vie, tu la lui as donnée, Une vie longue pour toujours et à perpétuité.Sa gloire est grande à cause de ton secours ; Tu places sur lui l’éclat et la magnificence. Tu…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Mickeyluc 23 févr.

Savoir et croire : une perspective chrétienne

L'on présente souvent le savoir et le croire en opposition l'un à l'autre. Dans la vidéo Savoir et croire : une perspective chrétienne, je partage une perspective chrétienne selon laquelle croire et savoir sont tout à fait indissociables, car le croire est fondé sur un savoir, comme tout savoir est également fondé sur un croire. Si vous aimez cette vidéo, partagez-les à vos amis : ce sera une façon pour vous de participer à mon ministère. Daniel GarneauSavoir et croire .ca 

Lire la suite...
4 réponses · Réponse de Mickeyluc 9 mars

Prier pour les autorités

 Bonjour à toutes et à tous, Aujourd’hui, je vais vous parler des chrétiens politisés.   Ce n’est pas qu’un chrétien ne peut pas avoir un avis politique, ni d’en parler, mais d’en faire, il y a peut-être une marge à ne pas franchir.   Faire de la politique, c’est en quelque sorte être partisan pour un parti ou un homme politique et militer pour ceux-ci. Aux Etats-Unis, selon les statistiques, il y aurait 25 % d’évangélistes et dans ceux-ci 80 % sont pour Donald Trump.   Ce dernier a conduit son…

Lire la suite...
7 réponses · Réponse de Mickeyluc 1 déc. 2020

Eglise

Bonjour à toutes et à tous,Je voudrai une nouvelle fois, vous parlez de nos églises actuelles, ce n’est pas que je mène un combat contre elles, mais plutôt que je désire vous délivrer la vérité, car tout simplement, on nous trompe.Avec la venue de l’imprimerie, la Bible est l’un des livres le plus vendu au monde.   En fait, on a regroupé 66 écrits pour constituer la Bible, ensuite, chacun d’eux a été divisé en chapitre, pour ensuite, nominer chaque phrase en versets.   On voit cette…

Lire la suite...
58 réponses · Réponse de Gérard Halaunbrenner 19 mai

Verset du jour