Publications à la une (146)

Trier par

Jeudi 30 juillet 2020
C’est pour ceci que le Fils de Dieu a été manifesté : pour qu’il détruise les œuvres du diable. 1 Jean 3. 8
N’aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde : si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui. 1 Jean 2. 15

Au supermarché

Tous ceux qui font leurs courses dans un supermarché savent qu’avant la sortie on passe devant la caisse. Là, tout ce qui est dans le chariot doit être payé.
Le monde dans lequel nous vivons ressemble à un “supermarché”, dans lequel tous nos désirs égoïstes peuvent être satisfaits. Le propriétaire de cet immense magasin, c’est le diable, car il est “le chef du monde” (Jean 14. 30). Ses offres sont très variées. Chacun y trouve ce qu’il cherche, selon ses goûts. À côté du rayon plaisir et jouissance, on trouve aussi le rayon argent, possessions. Dans un coin, on propose même horoscope et spiritisme. Difficile de ne pas satisfaire nos diverses convoitises…
Au-delà du coût financier, ces plaisirs nous conduiront bien souvent à un grand vide intérieur, à des addictions diverses, au délabrement physique ou psychologique, et parfois même au désespoir : piège de Satan qui veut nous détourner du chemin de la vie éternelle. Dans cette situation sans espoir, un seul peut et veut nous aider. C’est le Fils de Dieu, qui est venu sur la terre pour détruire les œuvres du diable (voir verset du jour). Il peut nous libérer de l’emprise de Satan et ôter le poids de nos péchés.
C’est à chacun de faire le choix : préférez-vous gâcher votre vie en satisfaisant ces désirs égoïstes qui rendent esclaves ? Ou êtes-vous prêt à mettre votre foi dans le Fils de Dieu, qui vous offre gratuitement le pardon, la liberté et la vie éternelle ?
Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Mercredi 29 juillet 2020
Je n’ai pas honte, car je sais qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder ce que je lui ai confié, jusqu’à ce jour-là. 2 Timothée 1. 12
Jésus, sans l’avoir vu, vous l’aimez. 1 Pierre 1. 8

Je sais qui j’ai cru

“L’apôtre Paul a écrit cette parole alors qu’il était en prison, abandonné par presque tous ses amis. Elle exprime, dans sa concision, la confiance entière qu’il avait en Jésus. Paul avait rencontré Jésus sur le chemin de Damas (Actes 9) et cela avait changé sa vie. Il avait une certitude.
C’est ce qui distingue les véritables chrétiens. S’ils n’ont pas vu Jésus de leurs propres yeux comme Paul, ils l’ont rencontré par la foi. Ils ont reçu la conviction que Jésus est le Fils de Dieu. C’est la force de leur amour et de leur joie.
Je me souviens bien du jour où je suis passé du stade de “savoir des choses concernant Jésus” à celui de “connaître Jésus”. J’étais adolescent et je savais d’une manière vague que Jésus était ressuscité, mais cela ne signifiait rien de plus pour moi. Et puis j’ai rencontré des enseignants et des camarades pour lesquels, manifestement, cette vérité de la résurrection de Jésus était fondamentale. Je les observais et notais en quoi cette relation particulière avec Christ affectait leur manière de vivre. Et je me suis mis à désirer ce qu’ils avaient.
Puis un jour où je me demandais comment je pouvais découvrir le secret de leur vie différente, j’ai pris conscience que si Jésus était vraiment ressuscité d’entre les morts, alors il devait être vivant. Et s’il était vivant, je pouvais le rencontrer. Ce jour-là, je lui ai parlé et je lui ai confié ma vie. Depuis ce jour, la présence du Christ et sa personne sont devenues la plus grande certitude de ma vie.”
(adapté de Michaël Green)

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« De même, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité ; car Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu’il vous élève au temps convenable. » (1 Pierre 5 :5-6)
Voilà qui équivaut à une promesse ; si nous nous abaissons, Dieu nous élèvera. L’humilité conduit à l’honneur ; la soumission est le chemin de l’élévation. La même main de Dieu qui pèse sur nous pour nous faire descendre attend, pour nous relever, que nous soyons en état de recevoir cette bénédiction. Ici-bas on se courbe pour conquérir.

«Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.» (Philippiens 2:3)

Beaucoup rampent devant les hommes et manquent la protection ardemment convoitée. Mais celui qui s’incline sous la main de Dieu ne manquera pas d’être redressé, soutenu, enrichi et fortifié par l’Éternel.
Sa coutume est d’abaisser les orgueilleux, d’élever les humbles. Toutefois il y a un temps pour les œuvres de Dieu. C’est maintenant, en ce moment même, qu’il faut nous humilier ; et nous le devons, que le Seigneur fasse ou non peser sur nous la main de l’affliction.
Quand il nous frappe, notre tâche est d’accepter ses coups avec une soumission profonde. Notre élévation aura lieu « quand il en sera temps, » et Dieu est le meilleur juge de ce jour et de cette heure. Ne crions pas avec impatience pour recevoir une bénédiction. Pourquoi la désirer avant le temps ? À quoi prétendons-nous ? Certainement nous ne sommes pas encore assez humbles, sans quoi nous l’attendrions dans une soumission tranquille. Que Dieu nous donne cette humilité !
Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

 

 

Lire la suite...

Mardi 28 juillet 2020
Nous espérons dans le Dieu vivant qui est le conservateur de tous les hommes, surtout des fidèles. 1 Timothée 4. 10
J’espérerai en lui. Lamentations de Jérémie 3. 24

J’espérerai

Jérémie a assisté à la première prise de Jérusalem par les Chaldéens (environ 600 ans avant Jésus Christ), et dans ses “Lamentations” il décrit la situation dramatique qu’il a sous les yeux. Il ouvre son cœur et verse des larmes devant son Dieu. Tout est sombre, l’horizon est bouché, le désespoir n’est pas loin : “Tu as rejeté mon âme loin de la paix, j’ai oublié le bonheur, et j’ai dit : Ma confiance a disparu, et mon espérance en l’Éternel” (3. 17, 18). Mais soudain, Jérémie proclame : “C’est pourquoi j’ai espérance… c’est pourquoi j’espérerai en lui” (3. 21, 24). Quel est son secret pour qu’il parvienne encore à espérer ? A-t-il une force intérieure qui le conduit à l’espérance ? Non, mais il connaît la bonté du Seigneur : “Ce sont les bontés de l’Éternel que nous ne sommes pas consumés, car ses compassions ne cessent pas ; elles sont nouvelles chaque matin ; grande est ta fidélité !” (3. 22, 23).
Nous ne trouverons pas en nous l’énergie pour être encouragés, mais l’espérance renaîtra si nous levons les yeux vers notre Dieu, bon et compatissant. “S’il afflige, il a aussi compassion, selon la grandeur de ses bontés” (3. 32). Oui, nous nous confions avec espérance en Dieu qui nous aime. Sa fidélité est inconditionnelle et il tient ses promesses.
Vous qui êtes triste, qui souffrez, et qui lisez ces lignes, espérez avec nous dans ce Dieu-là. Invoquons-le, disons-lui toute notre souffrance. Avec lui, nous avons toujours raison d’espérer, il est “le Dieu d’espérance” (Romains 15. 13).
Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Dimanche 26 juillet 2020
La surabondante grâce de Dieu… repose sur vous. Grâces à Dieu pour son don inexprimable ! 2 Corinthiens 9. 14, 15
Là où le péché abondait, la grâce a surabondé. Romains 5. 20
La surabondante grâce de Dieu
“Se peut-il, ô merveille, que seule, quand tout dort, la grâce toujours veille ?  » (Ruben Saillens)
“La grâce est joie, surprise, émoi, salut pour moi pécheur ! Enfant perdu, aimé pourtant, aveugle, enfin je vois !  » (Henri Künzler)
“Nos pires journées ne seront jamais suffisamment mauvaises pour que la grâce de Dieu ne puisse nous atteindre, et nos meilleures journées ne seront jamais suffisamment bonnes pour que nous n’ayons plus besoin de la grâce de Dieu.” (Jerry Bridges)
“La grâce de Dieu n’est pas simplement la clémence lorsque nous avons péché. Elle est le don de Dieu qui permet de ne pas pécher.” (John Piper)
“La surabondance de la grâce est comme une eau vive. Nous en sommes les récipients et nous pouvons alors la transmettre sous forme de pardon.” (d’après Olivier Abel)
“La grâce nous enseigne que Dieu nous aime à cause de ce qu’il est, et non pas à cause de ce que nous sommes. Merci Seigneur, car sans ta grâce nous serions tous perdus !” (Xavier Lavie)

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Samedi 25 juillet 2020
Jésus dit alors aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous persévérez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira… Quiconque pratique le péché est esclave du péché. Jean 8. 31-34

7138239273?profile=RESIZE_710x

Suis-je libre ? (1)
Lecture proposée : Jean 8. 31-36

Jésus vient de déclarer : “Moi, je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie” (Jean 8. 12). Certains s’opposent à ses paroles, et restent dans la nuit. Mais ceux qui croient en lui ont franchi l’étape essentielle : ils sont mis en relation avec Jésus ; ils reçoivent le pardon de leurs péchés et la vie nouvelle, la vie éternelle.
Pourtant Jésus leur parle d’une deuxième étape : ils doivent persévérer dans son enseignement pour atteindre la liberté. Mais ses auditeurs ne comprennent pas cet appel à la liberté (verset du jour). Ils lui répondent fièrement : “Jamais nous n’avons été esclaves de personne ; comment peux-tu dire, toi : Vous serez rendus libres ?” (v. 33). Ils se croyaient libres parce qu’ils appartenaient au peuple d’Israël. Or, pour Jésus, la liberté n’est pas liée à l’appartenance à un groupe, elle consiste à ne pas être dominé par le mal. Jésus leur promet cette liberté à travers un lien avec lui ; mais ils objectent qu’ils ont leur nationalité, leur religion ; ils font valoir leur propre famille spirituelle.
Il nous arrive aussi de considérer notre appartenance à telle ou telle église comme la “preuve” de notre salut et de notre fidélité chrétienne. Mais ce qui compte, c’est la réalité de notre relation avec le Seigneur. Seul le Christ nous rend libres. La vraie liberté se vit dans une relation entretenue avec Jésus Christ, par le Saint Esprit.
(suite samedi prochain)

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

La Bible du Semeur en audio

Suite au contrat signé entre le Journal Chrétien et la Société Biblique Internationale, le site www.bible.audio propose désormais la Bible du Semeur en audio. Lien: https://www.bible.audio/bible-semeur-audio.php
La prochaine étape va consister au développement de l'application Bible.audio. Vous pouvez soutenir ce projet en faisant un don sur www.faireundon.info

Lire la suite...

Soldat de la croix, au combat ! Point de repos pour toi, jusqu’à ce que la victoire soit complète, car une récompense éternelle sera le digne salaire de tes luttes. Vois ! La complète pureté est pour toi. Quelques-uns à Sardes avaient gardé leurs vêtements immaculés, et leur récompense est de marcher en vêtements blancs.

«Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.» (Apocalypse 3:5)

La parfaite sainteté est le prix de notre vocation céleste. Ne manquons pas ce prix. Puis, tu auras la joie. Tu porteras un habit de fête, ainsi qu’on les porte aux fêtes de noces. Tu seras vêtu d’allégresse et seras étincelant de bonheur. Les luttes pénibles seront terminées et feront place à la paix et à la joie du Seigneur. Ensuite la victoire. Tu obtiendras le triomphe. La palme et la couronne avec le vêtement blanc seront ton ornement. Tu seras traité comme l’est un vainqueur et reçu comme tel par le Seigneur lui-même.

Enfin voici un vêtement sacerdotal. Tu te tiendras devant le Seigneur dans le costume des fils d’Aaron : tu lui offriras des sacrifices d’action de grâce, et t’approcheras du Seigneur avec l’encens de la louange. Qui ne combattrait pas pour un Maître qui promet de tels honneurs au dernier de ses fidèles serviteurs ? Qui ne voudrait porter le costume d’un fou pour le Seigneur Jésus, afin de revêtir ensuite sa robe glorieuse ?

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Le Seigneur Jésus, par suite de son alliance de grâce, traite son peuple comme s’il n’avait jamais péché et il oublie toutes ses transgressions. Il considère ses péchés, quelle que soit leur gravité, comme s’ils n’avaient jamais eu lieu ; ils sont entièrement effacés de sa mémoire. Ô miracle de la grâce !

« Voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Aucun n’enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux ; Parce que je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. » (Hébreux 8 :10-12)

Dieu fait ici par cette grâce ce qui, à cause de sa sainteté et de sa justice, lui serait impossible. Sa miséricorde fait des prodiges qui dépassent toutes ses autres œuvres. Notre Dieu ignore notre péché depuis que le sacrifice de Jésus a ratifié l’alliance. Nous pouvons nous réjouir en lui, sans crainte de provoquer sa colère contre nous par suite de nos iniquités.

C’est ce que l’Esprit-Saint nous atteste aussi ; car, après avoir dit : « Voici l’alliance que je ferai avec eux après ces jours-là », le Seigneur ajoute : « Je mettrai mes lois dans leurs cœurs, et je les écrirai dans leur esprit  ; et je ne me souviendrai plus de leurs péchés, ni de leurs iniquités. » (Hébreux 10:15-17)

Voyez ! Il nous compte parmi ses enfants et nous considère comme justes ; il prend son plaisir en nous, comme si nous étions parfaitement saints. Il nous accorde même des places de confiance, nous nomme défenseurs de son honneur, dépositaires des joyaux de sa couronne, dispensateurs de son Évangile. Il nous donne une dignité et nous confère un ministère.

C’est là la preuve la plus éclatante qu’il ne se souvient point de nos péchés. Nous-mêmes, quand nous pardonnons à un ennemi, nous attendons longtemps avant de nous fier à lui. Nous craignons d’être imprudents. Mais le Seigneur oublie nos péchés et nous traite comme si nous n’avons jamais erré. Ô mon âme, accepte sa promesse et réjouis-toi de sa faveur !

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Jeudi 23 juillet 2020
Notre Dieu sauveur… veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité. 1 Timothée 2. 3, 4
Prenez garde de ne pas refuser celui qui parle (Dieu). Hébreux 12. 25

Guérison près du réservoir
Lecture proposée : Jean 5. 2-15

Il existait à Jérusalem une sorte de piscine, où les personnes infirmes se rassemblaient dans l’espoir d’être guéries par un miracle. Un homme paralysé depuis 38 ans attendait là. Jésus visite ce lieu de misère, le voit couché là et lui demande : “Veux-tu être guéri ?” Le pauvre homme répond qu’il n’y a personne pour l’aider. Alors Jésus déclare : “Lève-toi, prends ton brancard et marche”. L’homme est aussitôt guéri.
Demander à un infirme s’il veut être guéri paraît étonnant. Et pourtant la même question se pose à chacun de nous : Veux-tu vraiment être sauvé ? Veux-tu trouver la paix avec Dieu ? Veux-tu le connaître comme un Père ? Veux-tu que Jésus entre dans ta vie ?
Pour désirer être sauvé, il faut d’abord réaliser qu’on a besoin de l’être, et qu’on ne peut le faire soi-même. On a peut-être gâché sa vie et celle des siens. On est peut-être esclave de désirs égoïstes et destructeurs, ou dans une impasse, seul, malade. Peut-être a-t-on simplement conscience d’être coupable devant Dieu. Quand les capacités de l’homme ont été épuisées, celles de Dieu peuvent enfin être découvertes. À cet homme, il a fallu 38 ans, presque une vie, pour qu’il en arrive à dire : “Je n’ai personne”. Aujourd’hui, écoutez Jésus qui passe et vous dit : “Lève-toi et marche”. Autrement dit : Fais-moi confiance et suis-moi.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

 

 

Lire la suite...

La sexualité, bête noire des religions

Bête noire des religions, la sexualité n’a cessé d’être entourée de règles, de tabous et d’interdits. Mais qu’en est-il du plaisir dans les trois monothéismes? (1/4)
Non, les relations sexuelles dans le christianisme, le judaïsme et l’islam ne servent pas uniquement à la procréation. Contrairement à certaines idées reçues, le plaisir sexuel a bel et bien sa place dans les monothéismes, à l’image des poèmes d’amours exprimés dans le Cantique des cantiques, véritable éloge de la sexualité. Or, tout va dépendre du contexte et de la radicalité du courant religieux. «Entre un islam d’interdits et un islam de jouissance, on retrouve toute la panoplie des conceptions de la sexualité que peuvent avoir les musulmans. Et les textes peuvent être interprétés dans un sens comme dans l’autre. Par exemple, dans certains courants de la mystique, l’orgasme est considéré comme une expérience proche du divin», explique Mallory Schneuwly Purdie, maître assistante au Centre Suisse Islam et Société de l’Université de Fribourg et organisatrice de formations sur les questions d’identité sexuelle dans des associations musulmanes en Suisse romande. Lire la suite dans le Journal Chrétien ici.

Lire la suite...

« Que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement » (Apocalypse 22:17)

« Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. » (Apocalypse 22:17)

Jésus invite à prendre gratuitement ; il ne demande ni recommandation ni bons sentiments ; il invite simplement ; venez donc… Tu n’as ni repentance, ni foi ? Viens quand même ; il te les donnera. Viens tel que tu es, et prends « sans argent et sans aucun prix. » Imaginez quelqu’un qui se tiendrait près d’une fontaine publique, disant : « Je ne peux pas boire, je n’ai pas assez d’argent dans ma poche ! » Si pauvre que soit un homme, il peut toujours y boire. La présence même de la fontaine constitue leur droit à y puiser, et ils peuvent boire à leur aise sans aucun reproche. Les seuls qui, souffrant de la soif, verront cette eau limpide sans s’y désaltérer, serons peut-être des gens bien mis passant dans de superbes équipages. Il serait en effet trop humiliant pour eux d’en descendre, pour boire à la fontaine commune ; et ils préfèrent serrer les lèvres et garder la gorge sèche.

Oh ! Combien qui sont riches de leur bonne opinion d’eux-mêmes, ou de leurs œuvres charitables, et qui ne viennent pas à Christ : « Être sauvé comme un ivrogne ou une pauvre femme ! Allons donc ! » Et ces fiers voyageurs se privent de l’eau vive. Il n’est d’autre chemin, pour le salut, que celui qu’a pris le brigand crucifié. Ainsi « Que celui qui voudra de l’eau vive, en prenne grauitement. »

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Mercredi 22 juillet 2020

(Jésus dit:) Sondez les Écritures, car vous, vous estimez avoir en elles la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Jean 5. 39
Notre cœur ne brûlait-il pas en nous lorsqu’il nous parlait en chemin et qu’il nous expliquait les Écritures ? Luc 24. 32

Christ est le lien

Dans les années 1880, Georges Seurat, l’un des grands peintres du post-impressionnisme, a inventé une nouvelle technique de peinture dite “pointillisme”. Plutôt que de donner des coups de pinceau aux pigments mélangés, Seurat peignait par de petits points de couleur. De près, ses œuvres ressemblent à des regroupements de points individuels. Pourtant, si l’observateur s’en éloigne, il verra un tableau aux couleurs éclatantes.
De même, lorsque nous lisons la Bible, nous ne voyons pas toujours que Christ est la ligne pointillée qui relie entre eux les livres qui la composent. Nous sommes un peu comme les disciples d’Emmaüs, qui ne voyaient pas comment avaient pu s’enchaîner les événements qui avaient mené à la mort du Christ. Ils avaient espéré que “ce serait lui qui délivrerait Israël” (Luc 24. 21), et ils venaient d’assister à sa crucifixion !
Soudain, un inconnu se joint à eux sur le chemin et les aide à faire le lien entre la souffrance, la mort et la gloire à venir de leur Messie tant attendu : “Commençant par Moïse et par tous les Prophètes, il leur expliquait, dans toutes les Écritures, les choses qui le concernent” (Luc 24. 27). Plus tard, alors qu’ils ont reconnu pendant le repas que c’était Jésus lui-même, ressuscité, il leur dit encore : “Il fallait que soit accompli tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les Prophètes et dans les Psaumes” (Luc 24. 44). En leur montrant le fil conducteur, il fait apparaître à leurs yeux le Dieu qui nous aime.
(adapté de Mart Dehaan)
Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle. Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. » (Daniel 12:2-3)

Voici une parole propre à me réveiller, et qui place devant moi un but en vue duquel il vaut la peine de vivre. Être intelligent est une chose de grand prix : mais l’intelligence dont il est question ici est une intelligence divine, que le Seigneur seul peut accorder. Me connaître moi-même, connaître mon Dieu, mon Sauveur ! Ô Dieu, enseigne-moi à mettre en pratique la vérité divine et à vivre à sa lumière.

Le but de ma vie est-il intelligent ? Est-ce que je recherche ce que je devrais rechercher ? Est-ce que je vis comme je voudrais avoir vécu quand viendra le jour de ma mort ? Cette sagesse seule peut m’assurer cet éclat permanent comme la lumière du jour éternel. Gagner des âmes est un but glorieux, et il faut déjà être sage pour en conduire une seule à la justice ; bien plus encore pour en amener plusieurs.

Oh ! que j’aie cette connaissance de Dieu et de sa Parole, des hommes et de Christ, pour pouvoir en amener un grand nombre à la conversion ! Je me consacrerai alors à cela et n’aurai de repos que je n’y sois parvenu. Cela vaut mieux pour moi que de briller dans le monde par les succès ou les honneurs. Je brillerai un jour comme une étoile céleste, même comme plusieurs étoiles, à toujours et à perpétuité ! Mon âme réveille-toi. Seigneur vivifie-moi.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Mardi 21 juillet 2020
Notre Père qui es dans les cieux, que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite, comme dans le ciel, aussi sur la terre. Matthieu 6. 9, 10
Le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ… nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ. Éphésiens 1. 3

909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab.jpeg?resize=812%2C409&ssl=1https://i1.wp.com/chretiens.info/chretien/2020/07/909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab.jpeg?resize=300%2C151&ssl=1 300w, https://i1.wp.com/chretiens.info/chretien/2020/07/909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab.jpeg?resize=768%2C387&ssl=1 768w" alt="" width="812" height="409" data-attachment-id="91277" data-permalink="https://www.chretiens.info/vie-chretienne/la-bonne-semence/notre-pere-qui-es-aux-cieux-que-ton-nom-soit-sanctifie-que-ton-regne-vienne-que-ta-volonte-soit-faite-sur-la-terre-comme-au-ciel-matthieu-69-10/2020/07/21/09/55/attachment/909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab/" data-orig-file="https://i1.wp.com/chretiens.info/chretien/2020/07/909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab.jpeg?fit=812%2C409&ssl=1" data-orig-size="812,409" data-comments-opened="1" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab","orientation":"0"}" data-image-title="« Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » (Matthieu 6:9-10)" data-image-description="<p>« Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » (Matthieu 6:9-10)</p> " data-medium-file="https://i1.wp.com/chretiens.info/chretien/2020/07/909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab.jpeg?fit=300%2C151&ssl=1" data-large-file="https://i1.wp.com/chretiens.info/chretien/2020/07/909406de-eb72-4177-9f36-381c809d38ab.jpeg?fit=812%2C409&ssl=1" data-recalc-dims="1" data-lazy-loaded="1" />

Notre Père qui est dans les cieux

En réponse à une demande de ses disciples, Jésus leur a donné un modèle de prière, qu’on appelle le “Notre Père”, d’après les deux premiers mots. Non pour qu’ils le répètent mécaniquement, sans foi ni ferveur, mais afin que son contenu oriente leur vie de prière.
Le “Notre Père” se divise en deux parties. La première se rapporte à Dieu, son nom, son règne, sa volonté. La seconde concerne nos besoins : la nourriture quotidienne, le besoin de pardon et de protection. Cet ordre est important. Dieu doit occuper la première place dans nos pensées et dans nos désirs.
Jésus commence par inviter ses disciples à appeler Dieu “notre Père”. Il n’est plus seulement connu comme l’Éternel, le Dieu du peuple d’Israël. Il est le Père céleste de tous ceux qui connaissent Jésus comme leur Sauveur. Il nous appelle ses enfants et veille sur nous. Chacun de nous a le privilège de s’approcher de Dieu en tout temps avec liberté et confiance. Nous pouvons apprécier la miséricorde du Père (Luc 6. 36), son pardon (Marc 11. 25), ses soins (Matthieu 6. 31, 32) et sa discipline bienfaisante (Hébreux 12. 5).
Notre Père est dans les cieux. Dieu, qui par Jésus est venu jusqu’à nous, reste infiniment au-dessus de nous. Tous les pouvoirs, tous les événements restent dans sa main. Et ce Dieu si grand est notre Père. C’est à lui que nous pouvons parler, et il nous écoute. Quel privilège !

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Le but essentiel du Psaume 116 est l’action de grâce pour la délivrance obtenue. Le psalmiste loue Dieu comme étant Celui qui délivre dans les moments difficiles. « L’Eternel garde les simples ; J’étais malheureux, et il m’a sauvé », dit-il au verset 6.
Le Psaume 116 est par excellence le cantique d’un homme que Dieu vient de retirer d’un grand danger. Ce chant de reconnaissance s’appuie sur les richesses de l’amour de Dieu pour en explorer les profondeurs. Le psalmiste fait entendre un cri de gratitude et d’amour qui revient sous différentes formes, à mesure que reparaît le souvenir d’une mort imminente.

Les formes chaldéennes de plusieurs mots font supposer qu’il a été composé à Babylone ou en tous cas après le retour de la captivité. S’il se rapporte à la délivrance nationale du peuple captif, plutôt qu’à un exaucement tout personnel, il est permis de supposer que nous avons ici le cri de reconnaissance d’un Israélite pieux, au moment où fut promulgué l’édit de Cyrus. L’émotion du psalmiste est visible ; des phrases entrecoupées et des pensées inachevées font saisir sur le vif l’agitation d’une âme à peine sortie d’une crise redoutable.

Ce psaume, qui parle de ce qu’est pour l’Eternel la mort de ses bien-aimés (verset 15), acquiert, pour le chrétien, une valeur spéciale par le fait de l’encouragement qu’il apporta au Sauveur peu avant sa mort, puisqu’il fut de ceux que Jésus chanta avec ses disciples à son dernier repas.

Source: Journal Chrétien

Lire la suite...

Lundi 20 juillet 2020
C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu ; non pas sur la base des œuvres, afin que personne ne se glorifie. Ephésiens 2. 8, 9

Qu’est-ce qu’un chrétien ?

Un dictionnaire le définit comme “quelqu’un qui a la foi en Jésus Christ et qui a reçu le baptême”.
C’est à Antioche que le nom de chrétiens fut donné pour la première fois aux disciples de Jésus (Actes 11. 26). Ils démontraient par leur conduite et leurs paroles leur lien avec Jésus Christ. Ainsi, “chrétien” signifie à l’origine : “disciple de Christ”.
Aujourd’hui, le terme “chrétien” est souvent employé pour désigner une personne “pratiquante” ou non, qui a reçu le baptême chrétien, mais sans être nécessairement disciple de Jésus, ou même croire en lui. On peut aller à l’église, faire des œuvres de charité, s’investir dans une communauté chrétienne, mais ne pas avoir la foi en Jésus Christ. Alors on n’est pas un chrétien au sens biblique du terme.
La foi, ce même dictionnaire la définit comme étant “l’adhésion totale de l’homme à un idéal qui le dépasse, à une croyance religieuse, la confiance absolue que l’on met en quelqu’un, quelque chose”. Prenons, chacun, le temps de réfléchir : ai-je réellement la foi, une confiance entière en Jésus Christ ? Croyons-nous qu’il est le Fils de Dieu, venu du ciel pour subir à notre place le jugement que nous méritions ? Croyons-nous qu’il est vraiment ressuscité et qu’il va revenir bientôt chercher les siens pour les conduire dans la maison de son Père ? C’est cette foi seule qui peut faire de nous des chrétiens, des vrais !
Et notons aussi que, sans cette foi, il est impossible de plaire à Dieu (Hébreux 11. 6).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Deux choses sont préparées pour le pèlerin : les chaussures et la force. Les chaussures lui sont nécessaires pour voyager sur des routes raboteuses et mauvaises et pour fouler des ennemis mortels.
Nous ne marcherons pas nu-pieds : ce ne serait pas convenable pour des princes de sang royal. Nos chaussures ne seront point de matière commune, mais auront des semelles durables en métal qui ne s’useront point quand même le voyage serait long et difficile. Nous serons protégés en raison des nécessités de la route et du combat.
Marchons donc bravement et ne craignons aucun mal, même si nous avions à mettre le pied sur des serpents venimeux ou sur le dragon lui-même. Notre force aussi durera autant que nos jours ; et elle sera proportionnée à l’effort demandé et au fardeau à porter. Suivant nos jours notre force, tel est le sens clair de ce texte.
Si en ce jour nous survient une épreuve pénible ou un travail demandant toute notre énergie, une force équivalente nous sera donnée aussi. C’est promesse faite à Ascer est aussi pour tous ceux qui ont assez de foi pour se l’approprier. Qu’elle nous donne donc la hardiesse qu’elle est destinée à produire dans le cœur croyant qui s’engage au service de Dieu.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Dimanche 19 juillet 2020
J’ai livré le bien-aimé de mon âme en la main de ses ennemis. Jérémie 12. 7
Dieu… n’a pas épargné son propre Fils, mais… l’a livré pour nous tous. Romains 8. 31, 32

Le silence du Calvaire

– Avant de commencer son service public, Jésus se fait baptiser par Jean dans le Jourdain, s’associant ainsi à ceux qui se repentent et confessent leurs péchés. Mais Dieu ne veut pas que l’on confonde Jésus, qui est sans péché, avec les hommes pécheurs qui l’entourent. Le ciel s’ouvre, et Dieu le Père déclare : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai trouvé mon plaisir” (Matthieu 3. 17).
– Peu avant sa crucifixion, Jésus monte sur une montagne avec trois disciples. Son visage change d’aspect, il se montre à eux dans sa majesté, ses vêtements brillent. Moïse et Élie leur apparaissent. Pour prolonger ce moment exceptionnel, Pierre propose de faire des tentes pour Jésus, Moïse et Élie, mettant Jésus au même rang que ces deux prophètes. Dieu le Père intervient encore pour affirmer la dignité de son Fils (Marc 9. 2-8).
– Maintenant, Jésus est crucifié. Il n’est plus au milieu de pécheurs repentants, ou entre deux prophètes respectés. Il est crucifié entre deux malfaiteurs. On lui a enlevé ses vêtements. Ses compagnons de supplice l’insultent. Les chefs religieux, les soldats, les passants contemplent le spectacle. Ils se moquent, le méprisent, le provoquent. Pire encore, on met Dieu au défi de le délivrer, puisque Jésus s’est confié en lui. Dieu va-t-il laisser ainsi traiter son Fils bien-aimé ? Va-t-il intervenir, comme au Jourdain ou sur la montagne ? Non… Dieu laisse dire, il laisse faire, il se tait. Pourquoi ? Pour sauver des pécheurs révoltés contre lui.
Fallait-il que Dieu nous aime !

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Notre Dieu, voyant quel sont pour nous les attraits du péché, a résolu, afin de nous ramener à lui, d’user de l’attrait plus puissant de son amour. Ne nous souvenons-nous pas du premier charme qu’il nous fit éprouver pour nous arracher à la fascination du monde ?

Il l’exercera et l’exercera encore, chaque fois qu’il nous verra en danger d’être enlacés par le mal. Il veut, afin d’avoir plus d’action sur nous, nous tirer à part en un lieu qui ne sera pas le paradis, mais bien un désert où rien ne puisse détourner notre attention de lui.

Dans cette solitude, la présence du Seigneur devient tout pour nous, et nous estimons dans ce moment sa compagnie bien plus précieuse que celle de nos amis, alors que nous étions assis sous notre vigne et notre figuier. L’isolement et l’affliction font plus pour nous rapprocher de notre Père céleste que tout autre moyen. Quand il nous a mis à part et amenés à lui, le Seigneur peut alors nous dire des choses douces et excellentes pour notre consolation ; il « parle à notre cœur, » comme nous dit le texte.

Oh ! puissions-nous savoir par expérience le prix de cette promesse. Attirés par son amour, séparés par l’affliction et consolés par l’Esprit de vérité, nous connaîtrons le Seigneur et éclaterons en chants d’action de grâce. Gloire soit à la sagesse et à son amour infini !

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon

Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Faire un don

Soutenez bible.audio

Télécharger l'application Bible.audio

L'application Bible.audio est déjà téléchargeable sur App Store et Google Play. Elle contient toutes les ressources de notre site d'étude biblique.

 

Vous appréciez cette application? Faites un don pour contribuer au développement de ce projet.

Ressources bibliques

COMMENT ENTRETENIR SA FOI QUAND ON A LA FLEMME DE LIRE LA BIBLE ?

  Vous galérez à vous plonger dans votre Bible ? Elle est dans le tiroir de votre table de chevet mais rien n’y fait, vous n’arrivez pas à vous discipliner ? Pas facile de lire régulièrement (surtout quand on n’aime pas trop lire !) Mais pas de panique, il y d’autres façons d’entretenir votre relation avec Dieu grâce au site et l'application www.bible.audio ! Vous y trouverez de nombreuses ressources bibliques, dont une vingtaine de traductions de la Bible, des dictionnaires, commentaires,…

Lire la suite...
0 réponses

"On" dit que satan n'existe pas!

Qui on? ceux qui le prêchent avec conviction et qui prennent la bible et affirment cette chose-là.J'espère que ce sujet ne va pas déranger. Si je le poste c'est pour qu'on en parle et que ceux qui viendront sur le site pourront recevoir la pensée de Dieu et ne pas repartir troubler. Job 2:2 L’Eternel dit à Satan : D’où viens-tu ? Et Satan répondit à l’Eternel : De parcourir la terre et de m’y promener. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Gilberte BEGUE 19 mai

L'enlèvement pré-tribulationiste de l'église

L'enlèvement pré-tribulationiste de l'église, enseignement que j'ai reçu mais qui m'a semblé étrange au regard des écritures parce que tant qu'il y aura un chrétien sur terre rempli du Saint-Esprit, le plan du diable ne pourra pas s'accomplir. Or il y en aura 2 qui y seront dans la première période des 7 ans.Il y aura plusieurs étapes avant le jugement final.Certes, Jésus va revenir, et il va le faire selon les différentes prophéties données pour nous avertir.Tout est en place.Le mot «…

Lire la suite...
2 réponses · Réponse de Mickeyluc 9 juin

FEYMAN!

Connaissez-vous de quoi ou de qui il s'agit?C'est une personne, voyou, arnaqueur,  qui agit dans l'ombre, qui peut jouer de la comédie telle que : Je suis à la rue, je pleure comme un enfant, il fait froid dehors, je vais mourir., etc, etc. Bref, une personne qui va tout faire pour mettre d'autres sous socle!. C 'est une personne qui est versée dans l'arnaque, jusqu'à la moelle des os.J'en ai rencontré un il n'y a pas longtemps, ce genre il faut les mettre dans la prière pour que Dieu bloque…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Gilberte BEGUE 15 mai

Un bon livre

  Bonjour à toutes et à tous, Je viens de terminer la rédaction du livre intitulé : "L'essentiel de la vie chrétienne en toute simplicité".Je le partage gratuitement sur le net et si vous désirer l'acquérir, il suffit de m'envoyer la demande à   verheyed@gmail.comJe vous demanderai simplement que vous le partagiez aussi à vos ami(e)s gratuitement.Je vous en remercie et que notre Siegneur vous bénisse,Dominique.

Lire la suite...
5 réponses · Réponse de Dominique Verheye 29 mars

Éphésiens 4: 31-32

Ne gardez pas dans votre cœur le mal qu’on vous a fait. Ne vous énervez pas, ne vous mettez pas en colère, faites disparaître de chez vous les cris, les insultes, le mal sous toutes ses formes. Soyez bons les uns pour les autres, ayez un cœur plein de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Lire la suite...
5 réponses · Réponse de Gilberte BEGUE 11 avr.

Psaume 21

“Psaume de David. Eternel ! le roi se réjouit de ta protection puissante. Oh ! comme ton secours le remplit d’allégresse !Tu lui as donné ce que désirait son cœur, Et tu n’as pas refusé ce que demandaient ses lèvres.Car tu l’as prévenu par les bénédictions de ta grâce, Tu as mis sur sa tête une couronne d’or pur.Il te demandait la vie, tu la lui as donnée, Une vie longue pour toujours et à perpétuité.Sa gloire est grande à cause de ton secours ; Tu places sur lui l’éclat et la magnificence. Tu…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Mickeyluc 23 févr.

Savoir et croire : une perspective chrétienne

L'on présente souvent le savoir et le croire en opposition l'un à l'autre. Dans la vidéo Savoir et croire : une perspective chrétienne, je partage une perspective chrétienne selon laquelle croire et savoir sont tout à fait indissociables, car le croire est fondé sur un savoir, comme tout savoir est également fondé sur un croire. Si vous aimez cette vidéo, partagez-les à vos amis : ce sera une façon pour vous de participer à mon ministère. Daniel GarneauSavoir et croire .ca 

Lire la suite...
4 réponses · Réponse de Mickeyluc 9 mars

Prier pour les autorités

 Bonjour à toutes et à tous, Aujourd’hui, je vais vous parler des chrétiens politisés.   Ce n’est pas qu’un chrétien ne peut pas avoir un avis politique, ni d’en parler, mais d’en faire, il y a peut-être une marge à ne pas franchir.   Faire de la politique, c’est en quelque sorte être partisan pour un parti ou un homme politique et militer pour ceux-ci. Aux Etats-Unis, selon les statistiques, il y aurait 25 % d’évangélistes et dans ceux-ci 80 % sont pour Donald Trump.   Ce dernier a conduit son…

Lire la suite...
7 réponses · Réponse de Mickeyluc 1 déc. 2020

Eglise

Bonjour à toutes et à tous,Je voudrai une nouvelle fois, vous parlez de nos églises actuelles, ce n’est pas que je mène un combat contre elles, mais plutôt que je désire vous délivrer la vérité, car tout simplement, on nous trompe.Avec la venue de l’imprimerie, la Bible est l’un des livres le plus vendu au monde.   En fait, on a regroupé 66 écrits pour constituer la Bible, ensuite, chacun d’eux a été divisé en chapitre, pour ensuite, nominer chaque phrase en versets.   On voit cette…

Lire la suite...
58 réponses · Réponse de Gérard Halaunbrenner 19 mai

Verset du jour