Publications à la une (145)

Lundi 14 septembre 2020
Toutes choses me sont permises, mais toutes choses ne sont pas avantageuses ; toutes choses me sont permises, mais je ne me laisserai, moi, asservir par aucune. 1 Corinthiens 6. 12
Marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez pas la convoitise de la chair. Galates 5. 16

Libéré de l’addiction

“L’addiction, ou dépendance, est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible de faire ou de consommer quelque chose en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire” (Wikipedia). Il existe des addictions graves : drogue, alcool, pornographie, jeux vidéo, jeux d’argent… On parle parfois un peu légèrement d’être “accro” à certaines émissions, à internet, sans réaliser que la source en est la même, pour le croyant, comme pour un non-croyant
Quand l’apôtre Paul écrit : “Ce que je fais, je ne le reconnais pas, car ce n’est pas ce que je veux que je fais, mais ce que je hais, je le pratique” (Romains 7. 15), il décrit un croyant qui fait l’expérience de la présence du péché en lui par les convoitises qu’il lui suggère, et qui tente, par ses propres moyens, de sortir de cet état de fait.
Quelle est alors la puissance qui permet de réaliser l’affirmation du verset du jour : “Je ne me laisserai, moi, asservir par aucune [chose]” ? Cette puissance, c’est celle de l’Esprit de Dieu, qui habite dans le croyant (Galates 4. 6).
Comment donc puis-je “marcher par l’Esprit”, le laisser diriger ma vie ? Je n’ai pas en moi la force pour le faire. Je dois me souvenir que “je suis crucifié avec Christ” et que “je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi” (Galates 2. 20). Si je prie et si je lis la Bible, seul ou avec d’autres chrétiens, Christ vivra en moi et me délivrera avec la force que Dieu donne jour après jour.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est pas envieux; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » (1 Corinthiens 13:4-7)

A leur fierté, à leur orgueil, à leur comportement inadmissible ou inconvenant, à leur égocentrisme, Paul oppose l’amour qui n’est pas envieux, ne cherche pas à se faire valoir, ne s’enfle pas d’orgueil, ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son propre intérêt, ne se réjouit point de l’injustice.

1 Corinthiens 13 montre quelques-uns des bénéfices apportés par l’amour véritable, lequel est une preuve tangible de notre régénération spirituelle.

L’amour ne cherche pas son intérêt

L’amour est totalement opposée à l’égoïsme; il ne désire ni ne cherche sa renommée, son honneur, son profit, ni sa satisfaction. Il ne cherche pas à anéantir spécialement notre amour-propre, ni nos intérêts. Il ne se satisfait jamais en blessant les autres, ou en les négligeant. Il recherche toujours le bien-être et l’avantage personnel de notre prochain.

L’amour ne se réjouit point de l’injustice

Au lieu de nous réjouir de l’injustice, nous devons, par amour, être remplis de tristesse par le mal sous toutes ses formes, le péché, l’injustice, mais par contre, nous devons nous « réjouir de la vérité, » dans son triomphe.

L’amour excuse tout

Malgré tout le mal qui gagne du terrain dans la société, l’amour n’est pas vaincu. L’amour endure la marée du mal comme le rocher résiste aux vagues.

L’amour croit tout, espère tout et supporte tout

L’amour n’est pas méfiant ni rempli de suspicion.

C’est par amour que nous serons pleins d’espoir au lieu d’être découragés, et nous espérerons le meilleur dans chacune de nos relations.

L’amour nous fait supporter patiemment la persécution et la souffrance, avec courage, audace, et une persistance inflexible.

Source: Journal Chrétien

Lire la suite...

Samedi 22 août 2020
Et maintenant, qu’est-ce que j’attends, Seigneur ? Mon attente est en toi. Psaume 39. 7
Mais toi, mon âme, repose-toi paisiblement sur Dieu ; car mon attente est en lui. Psaume 62. 5

L’attente du chrétien

Une bonne partie de notre temps se passe à attendre. On pourrait même dire que l’homme attend tout le temps de sa vie, puisque dès sa naissance, même s’il n’y pense pas toujours, il va vers le terme inéluctable de cette vie : la mort. Le poète Alcuin l’a écrit : “La vie est l’attente de la mort”. Le chrétien aussi sait que sa vie terrestre aura une fin, mais, à l’opposé du non-croyant, il possède la vie éternelle que Jésus Christ lui a acquise ; c’est pour lui une certitude.
La mort ne met pas fin à l’existence de l’homme, car “pour Dieu, tous vivent” (Luc 20. 38). “Il est réservé aux hommes de mourir une fois – et après cela le jugement” (Hébreux 9. 27). Mais la Bible déclare : “Vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu” (1 Jean 5. 13).
Vous vous demandez peut-être : Qu’est-ce que la vie éternelle ? Ce n’est pas seulement vivre pour toujours. Jésus lui-même a répondu : “La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ” (Jean 17. 3). Celui qui connaît Dieu par la foi en Jésus a la certitude d’une vie dans le paradis après la mort, il échappe au jugement (Jean 5. 24). Il en découle pour lui une attente heureuse et paisible : celle d’être éternellement avec Jésus, son Sauveur. L’apôtre Paul disait : “J’ai le désir de partir et d’être avec Christ, car c’est, de beaucoup, meilleur” (Philippiens 1. 23).
Moi qui ai été racheté par Christ, j’attends cela paisiblement, confiant, “dans l’espérance de la vie éternelle que Dieu, qui ne peut mentir, a promise” (Tite 1. 2).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Tandis que Moïse était sur la montagne pour recevoir la loi divine, les Israélites, dans le tumulte, s’adressèrent à Aaron et l’incitèrent à fabriquer une idole à partir de leurs anneaux d’or. Ce péché offensa l’Eternel qui renonça à conduire le peuple. Moïse implora la faveur divine pour le peuple. L’Eternel répondit favorablement à sa demande, mais c’est uniquement parce que Moïse jouit de la faveur divine et que Dieu l’a personnellement choisi.

Moïse n’osa pas faire un pas de plus sans le Seigneur. Le désert avec la montagne de Dieu était préférable à une vie paisible en Canaan si Dieu ne les accompagnait pas. La seule manière dont Moïse et le peuple pouvaient savoir qu’ils avaient trouvé faveur auprès de Dieu était s’il consentait à marcher avec eux. Lire la suite

Lire la suite...

Vendredi 14 août 2020
L’Éternel… est ma confiance et mon lieu fort ; il est mon Dieu, je me confierai en lui. Psaume 91. 2

Sauvés par un voyant lumineux

Le 14 août 2018, Roland et Véronique rentrent de Toscane. Vers 11h30, un voyant s’allume sur le tableau de bord : problème moteur. Il pleut des cordes, le trafic est intense. Roland quitte l’autoroute juste avant le pont Morandi à Gênes. Mais voilà que le voyant s’éteint, et le couple décide de reprendre l’autoroute vers la France à l’échangeur suivant. Juste après le fameux pont.
Soudain, on les appelle en catastrophe pour savoir où ils se trouvent. Et là, le couple apprend que le pont Morandi s’est effondré à 11h36.
– Aurions-nous été emportés ou non ? Je n’en sais rien, déclare Roland. Mais au moment de sortir de l’autoroute, le viaduc était intact, et lorsque j’ai repris l’autoroute, il s’était déjà effondré.
Autre certitude : le voyant ne s’est plus allumé. Ni ce jour-là, ni depuis. Dieu leur aurait-il évité le drame ? Si oui, pourquoi à eux et pas aux autres ? La question reste sans réponse…
Véronique reste cependant très émue chaque fois qu’elle revoit les images du pont effondré, et prie pour les familles touchées par ce drame.
– Si nous étions morts à Gênes, nous nous serions retrouvés dans la présence de Dieu, notre Père céleste, affirment Roland et Véronique avec conviction. Mais puisque nous sommes encore en vie, nous aimerions aider d’autres personnes à trouver en Jésus la paix avec Dieu. Car ne pas craindre la mort, c’est vivre vraiment !
Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« L’Eternel fait mourir et il fait vivre. Il fait descendre au séjour des morts et il en fait remonter. L’Eternel appauvrit et il enrichit, Il abaisse et il élève. De la poussière il retire le pauvre, Du fumier il relève l’indigent, Pour les faire asseoir avec les grands. Et il leur donne en partage un trône de gloire; Car à l’Eternel sont les colonnes de la terre, Et c’est sur elles qu’il a posé le monde. » (1 Samuel 2:6-8)

Tous les changements survenus dans ma vie viennent de celui qui ne change jamais. Si j’étais devenu riche, j’y aurais vu sa main et je l’aurais béni ; que je sache aussi reconnaître cette main si je deviens pauvre, et le louer de tout mon cœur. Quand notre situation devient modeste en ce monde, cela vient de l’Éternel, et nous devons le supporter avec patience ; et si au contraire notre position se relève, c’est encore de lui que cela procède ; acceptons-le donc avec reconnaissance. Dans les deux cas, c’est le Seigneur qui l’a donné, et tout est bien.

En général, la méthode de Dieu est d’abaisser ceux qu’il veut élever et de dépouiller ceux qu’il veut revêtir. Et sa voie est la plus sage et la meilleure. Si j’ai maintenant à supporter quelque abaissement, je m’en réjouirai, car j’y verrai le prélude de mon élévation. Plus nous sommes humiliés par la grâce, plus nous serons élevés en gloire. Cet appauvrissement qui a pour but notre enrichissement sera donc le bienvenu.

Ô Seigneur, tu m’as humilié dernièrement en me faisant sentir ma nullité et mon péché. C’est là une expérience peu agréable, mais je te demande de la rendre profitable pour moi. Rends-moi ainsi capable de supporter avec une plus grande mesure de joie et un plus grand fardeau d’activité, et, quand j’y serai prêt, accorde-les-moi pour l’amour de Christ. Amen.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Samedi 8 août 2020
Je suis crucifié avec Christ ; et je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi ; et ce que je vis maintenant dans la chair, je le vis dans la foi, la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Galates 2. 20

Suis-je libre ? (3)

La foi au Fils de Dieu, mort et ressuscité, m’identifie à lui. Je suis mort avec lui, mais aussi vivant, avec la même nature que lui, donc libre de vivre comme lui.
Mort, oui, l’apôtre le dit ici : “crucifié avec Christ”. C’est une nécessité pour échapper à l’esclavage du mal, refuser de céder aux convoitises diverses : orgueil, mensonge… Même un croyant, s’il essaie par ses propres forces de faire face au mal, sera vaincu, le mal est plus fort que lui. Pourquoi ? Si je suis “mort avec Christ”, qui doit intervenir pour vaincre le mal ? Christ, qui vit en moi !
Le secret qui nous rend libres par rapport au mal, c’est donc de vivre avec Jésus ; plus que cela, l’apôtre Paul écrit : “Christ vit en moi”. Par la foi, chacun de nous, croyants, a reçu la vie de Jésus ; écoutons sa voix en lisant sa Parole. Parlons, dialoguons sans cesse avec lui sur les choix qui se présentent dans notre vie. Vivre dans la liberté avec Jésus, c’est aussi mettre à sa disposition mes capacités, tout ce que j’ai reçu de sa main créatrice. C’est trouver mon plaisir à faire ce qu’il me dit, emprunter ses chemins, devenir son “collaborateur” ; c’est penser avec lui, me tenir à ses côtés, voir les choses comme il les voit… Merveilleux idéal ! Peut-on l’atteindre ? Dieu nous donne toutes les ressources pour répondre à notre foi chaque jour.
Si cette liberté est un pur don de sa grâce, elle engage aussi ma responsabilité : regarder avec Jésus mes faiblesses, mes fautes. Écoutons-le nous dire : “Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse” (2 Corinthiens 12. 9).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

N’avez-vous pas l’impression parfois que des milliers de voix dans le monde essaient par tous les moyens d’attirer votre attention ? Partout où nous regardons, nous sommes bombardés de publicités. Des voix fortes crient leur indignation devant les choses terribles qui se produisent dans le monde à tout moment. Les gouvernements et les politiciens inondent les ondes de messages, et même nos propres amis et familles nous submergent parfois d’articles. Nous avons plus accès à l’information que n’importe qui d’autre dans l’histoire du monde, et pourtant, nous avons parfois le sentiment que plus rien n’est vrai. On ne peut plus compter sur rien, ni faire confiance à quoi que ce soit dans ce monde.
Mais aujourd’hui, j’aimerais vous encourager à cesser d’écouter toutes ces voix. Prenez plutôt un instant pour lire ces merveilleux témoignages. Ce sont des nouvelles fiables. Jésus est bien vivant – voilà l’information que nous devons partager avec tous. Et Il est toujours en train de sauver, de guérir et de transformer les gens.
Nous témoignerons de Sa fidélité. Nous Le louerons pour tout ce qu’Il a fait. Et lorsque nous agissons ainsi, les « fausses nouvelles » du monde deviennent insignifiantes.
Lire la suite ici: https://www.chretiens.info/chretiens/temoignages-chretiens/temoignages-des-miracles-et-des-guerisons-au-nom-de-jesus/2020/08/07/15/43/

Lire la suite...

Vendredi 7 août 2020
Mon fils, n’oublie pas mon enseignement, et que ton cœur garde mes commandements ; car ils t’ajouteront un prolongement de jours, et des années de vie, et la paix. Proverbes 3. 1, 2
Sois sobre en tout. 2 Timothée 4. 5

La santé, est-ce le principal ?

Combien de fois entendons-nous répéter : La santé, c’est le principal ! Cette affirmation montre que la santé et la vie physique sont la première préoccupation de beaucoup d’entre nous. Que d’efforts, que de recherches, mais aussi que de publicités, pour conserver la santé, développer sa forme, retrouver la ligne, vivre plus longtemps… !
La Bible ne place pas la santé avant tout. Elle voit plus large, elle voit plus haut. Elle vise d’abord la santé spirituelle de l’homme. Mais le fonctionnement de notre corps est souvent affecté par notre état moral. Le plus grand des besoins, par-dessus tout, c’est d’avoir la paix avec Dieu. Le seul remède, c’est Jésus Christ (voir Romains 5. 1). Alors finies les tristesses liées à la peur de la mort et à l’absence de but dans la vie ! Notre esprit peut goûter la sérénité et la joie d’avoir une espérance, et il en résulte souvent un bienfait sensible pour notre corps.
Si nous suivons les enseignements de la Bible, nous sommes alors gardés de beaucoup d’excès qui souvent ruinent la santé. Nous nous attachons au Seigneur, et nos pensées ne sont plus exclusivement tournées vers nous-mêmes, nos facultés physiques et mentales trouvent un nouveau ressort. Cela ne veut pas dire que nous ne serons jamais malades. Non, nous ne sommes pas épargnés des souffrances communes à tous les humains ; mais acceptons-les avec soumission et patience, sachant que Dieu nous aime, qu’il veut notre bien.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » (Actes 1:8)
Les chrétiens sont appelés à devenir des « témoin » du Seigneur Jésus-Christ. Rendre témoignage, ce n’est pas tant raconter ma vie que la vie de Jésus. On ne voit nulle part Pierre déclarant publiquement : « J’étais un pécheur et je me sentais malheureux… mais le Seigneur est venu et il m’a appelé à son service. Dès lors tout a changé… »

Lire la suite ici

Lire la suite...

Jeudi 6 août 2020
J’ai cherché l’Éternel ; et il m’a répondu, et m’a délivré de toutes mes frayeurs. Psaume 34. 4
L’ange de l’Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et les délivre… Les yeux de l’Éternel regardent vers les justes, et ses oreilles sont ouvertes à leur cri. Psaume 34. 7, 15

Le regard de Dieu
Réflexions sur le Psaume 34

David était un croyant. Sa vie a été marquée par beaucoup de difficultés ; en particulier, il a été persécuté et a dû plusieurs fois fuir pour sauver sa vie. Mais le Seigneur l’a délivré. Ce Psaume 34 nous en parle. Chaque croyant peut s’approprier les paroles de ce psaume.
Où que vous soyez, le Seigneur vous entend et peut vous délivrer de vos craintes. Le plus humble des hommes peut invoquer Dieu, le grand Dieu de l’univers, qui l’entend et le délivre. Que vous soyez riche ou pauvre, très jeune ou très âgé, en bonne santé ou malade, le même Dieu qui a entendu et délivré David vous entend, là où vous êtes.
“Les yeux de l’Éternel regardent vers les justes”. Qui sont ces justes ? Ce sont ceux qui “craignent le Seigneur”, c’est-à-dire les croyants qui l’aiment et le respectent.
Vos conditions de vie actuelles sont peut-être si difficiles que vous avez l’impression que tout s’oppose à vous, et vous vous sentez très seul. Le découragement qui en découle vous rend amer, et la vie vous semble toujours plus pénible.
Dans ces circonstances-là, souvenez-vous que vous n’êtes jamais seul, même le jour le plus sombre. Le même Seigneur qui avait son œil sur son serviteur David veille sur vous en ce moment même. Le même Dieu, qui l’a dirigé fidèlement et a pris soin de lui, entend vos cris. David s’est confié en Dieu pour être délivré ; vous pouvez aussi vous confier en Lui !

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« La bouche du juste annonce la sagesse, Et sa langue proclame la justice. La loi de son Dieu est dans son coeur; Ses pas ne chancellent point. » (Psaumes 37:30-31)

Mettez la loi dans le cœur d’un homme, et cet homme marchera droit. Voilà où la loi doit être inscrite ; elle est alors, comme les tables de pierre dans l’arche, à la place qui lui est destinée. Dans la tête, elle embarrasse ; sur le dos, elle pèse ; dans le cœur, elle soutient et maintient. Quelle belle expression que celle-ci : « la loi de son Dieu ! »

Quand nous connaissons l’Éternel comme notre Dieu, sa loi signifie pour nous liberté. Dieu, qui est entré avec nous dans cette alliance, nous donne le désir d’obéir à ses prescriptions et de marcher dans ses commandements. Suivre les préceptes de mon Père, sera pour moi un délice.

L’homme dont le cœur est obéissant sera soutenu dans tous ses pas. Il fera ce qui est bien ; par conséquent, il fera ce qui est prudent. Une action sainte est toujours la plus sage, quoiqu’il en puisse sembler au moment même. Quand nous marchons dans ses lois, nous sommes engagés sur la voie royale de notre Dieu.

La Parole de Dieu n’a jamais égaré une seule âme. Sa direction est claire : c’est de marcher humblement et droitement dans l’amour et la crainte de Dieu. Ce sont là de sages avis, des règles de sainteté pour nous préserver de la souillure. Celui-là marche sûrement qui marche droitement.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Mercredi 5 août 2020
Moi (Jésus), je suis venu afin qu’elles aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance. Jean 10. 10

Qu’allais-je faire de ma vie ?

“J’ai grandi dans une famille juive aisée aux USA. Mais à 17 ans j’ai pris conscience que ma vie ne répondait pas à mes aspirations profondes. Je me posais des questions sur le sens de la vie. À cette époque, j’ai remarqué un profond changement chez ma sœur aînée. Jusque-là, elle avait mené une vie frivole comme la mienne. Elle expliquait son changement par sa découverte personnelle de Jésus, et disait que c’était le Messie. Cela me semblait stupide. Elle possédait une bonne éducation juive et avait mieux à faire que de prêter attention à ces superstitions…
Et voilà que ma mère et ma plus jeune sœur se sont mises à leur tour à lire le Nouveau Testament et à me parler de Jésus. Tout cela me paraissait horrible. J’ai décidé de combattre la Bible, mais il fallait que je la lise. En parcourant les pages qui parlent de Jésus, je m’interrogeai sur sa personne. Depuis très longtemps mon cœur s’était endurci contre Jésus mais je voulais savoir s’il était le Messie et si je pouvais avoir une relation personnelle avec Dieu par lui. J’ai donc prié Dieu, lui demandant de me révéler la vérité. Il m’a répondu. J’ai cru en Jésus, et son amour est entré dans ma vie. Le sentiment de vide de mon cœur a disparu, et maintenant la vie m’apparaît comme une aventure merveilleuse.
Je suis chrétienne depuis 3 ans. Plus une seule fois je n’ai ressenti l’ancien vide. Pourtant j’ai perdu un certain nombre d’amies. J’ai des idéaux et des objectifs que je ne possédais pas auparavant : c’est Jésus qui me les a communiqués.”

d’après Shelley K

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« Que l’Eternel te bénisse, et qu’il te garde! Que l’Eternel fasse luire sa face sur toi, et qu’il t’accorde sa grâce! Que l’Eternel tourne sa face vers toi, et qu’il te donne la paix! (Nombres 6:24-26)
Cette bénédiction de souverain sacrificateur est en elle-même une promesse. Cette que notre grand Sacrificateur prononce sur nous doit sûrement avoir son effet, car il parle selon les oracles de Dieu. Quelle joie d’être sous la bénédiction divine ! Cela donne un parfum délicieux à toutes choses.

Si nous sommes bénis, tous nos biens et toutes nos joies sont bénis ; nos pertes et nos croix, et nos désappointements mêmes le seront aussi. La bénédiction de Dieu est profonde, réelle, effective. Celle d’un homme peut consister en paroles uniquement ; mais la bénédiction de l’Éternel enrichit et sanctifie. Le vœu le plus désirable que nous puissions faire à notre meilleur ami n’est pas : « Bonheur et prospérité, » mais : « Que l’Éternel te bénisse. »

Quelle excellente chose c’est encore que d’être sous la garde de Dieu ; gardé par lui, gardé près de lui. Ils sont bien gardés ceux que Dieu garde : ils sont préservés du mal et réservés pour une félicité infinie. La garde de Dieu accompagne sa bénédiction, afin de l’établir et de l’affermir. Le vœu de l’auteur de ce petit livre est que tous ceux qui liront ces lignes soient mis au bénéfice de cette riche bénédiction et placés sous cette sûre garde.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Plus d’un vrai serviteur de Dieu a la bouche et la langue pesantes et se trouve dans une grande confusion, s’il se voit appelé à parler pour le Seigneur ; il craint de gâter sa cause par une défense malheureuse. Qu’il se rappelle alors que c’est le Seigneur Jésus-Christ qui lui a donné cette langue et qu’il prenne garde de ne pas jeter le blâme sur celui qui l’a formée.

Il se peut qu’une langue pesante ne soit pas un mal aussi grand qu’une langue trop légère, et peu de paroles vaut souvent mieux qu’une abondance de discours. Il est vrai aussi que la véritable puissance pour le salut ne réside pas dans la rhétorique humaine avec ses gestes, ses belles périodes et ses éclats de voix. Le défaut de facilité n’est pas un si grand défaut qu’il semble.

Si Dieu est avec notre bouche et avec notre esprit, nous aurons quelque chose de mieux que l’éloquence qui retentit et la parole qui résonne comme l’airain. Dieu enseigne la sagesse, et sa présence est la puissance. Pharaon avait plus de raisons d’être effrayé du bégaiement de Moïse que des discours des plus éloquents orateurs de l’Égypte, car ses paroles étaient accompagnées de puissance et annonçaient les plaies et la mortalité. Si le Seigneur est avec nous, dans notre faiblesse naturelle nous serons ceints d’une force surnaturelle. Parlons donc courageusement pour Jésus comme c’est notre devoir.

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Dimanche 2 août 2020
Avant que les montagnes soient nées et que tu aies formé la terre et le monde, d’éternité en éternité tu es Dieu. Psaume 90. 2
Moi, je suis l’Éternel, et il n’y en a pas d’autre ; il n’y a pas de Dieu si ce n’est moi. Ésaïe 45. 5

Dieu, mon Créateur

La Bible débute par trois mots lourds de sens : “Au commencement Dieu…” (Genèse 1. 1). On n’y trouve aucun argument pour prouver l’existence de Dieu. Il est tout simplement là. Il a toujours existé, avant la terre et l’univers. Il n’a ni commencement ni fin. Dieu a toujours été et il sera toujours. Dieu est éternel. L’intelligence humaine ne peut saisir ce qu’est un Dieu éternel. Et comment comprendre l’immensité de l’univers, que nous reconnaissons pourtant ? Tout cela dépasse l’imagination.
Mais la Bible est claire à ce sujet. Le caractère éternel de Dieu est inhérent à sa nature, puisqu’il est même appelé “le Dieu d’éternité” (Genèse 21. 33).
Dieu existe par son propre pouvoir. Nous, les humains, avons besoin de nourriture, d’eau, d’air, de sommeil, de lumière, etc. Mais il n’en est pas ainsi pour Dieu. Il est : “JE SUIS” (Exode 3. 14). Et il est unique. Il n’a pas d’égal. Il est le souverain Seigneur de tout. Il est esprit, c’est pourquoi nous ne le voyons pas.
En vérité, mon Créateur est un Dieu infini, que nous ne pouvons cerner ni comprendre. Mais c’est aussi un Dieu qui s’est révélé en Jésus Christ, un Dieu qui aime, et qui sauve. Il veut entrer en relation avec nous : il nous parle par la Bible.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

« J’établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi, selon leurs générations: ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi. » (Genèse 17:7)
Ô Dieu, tu as fait une alliance avec moi, ton serviteur, en Jésus-Christ mon Sauveur ; et maintenant je te supplie que mes enfants soient compris aussi dans tes desseins de grâce. Permets-moi de croire que cette promesse est faite à moi, aussi bien qu’à Abraham. Je sais bien que mes enfants sont « nés dans le péché et conçus dans la corruption » de même que ceux des autres hommes. Aussi n’est-ce pas sur le fait de leur naissance que je me base, car « ce qui est né de la chair est chair » et rien d’autre. Mais, Seigneur, fais-les naître du Saint-Esprit et qu’ils entrent aussi dans ton alliance de grâce.

Je te prie aussi pour mes descendants et toutes leurs générations. Sois leur Dieu, comme tu es le mien. Le plus grand honneur que tu m’aies fait, est de m’avoir permis de te servir ; que ma postérité puisse te servir aussi dans les années à venir. Ô Dieu d’Abraham, soit le Dieu de son Isaac ! Ô Dieu d’Anne, accepte son Samuel ! Et Seigneur, si tu as accepté la prière que je te présente pour les miens, bénis aussi les autres maisons de ton peuple, où il y en a qui ne sont pas encore à toi. Sois le Dieu de toutes les familles d’Israël. Qu’aucun de ceux qui craignent ton Nom n’ait la douleur de voir quelqu’un des siens rester inconverti ! Je te le demande pour l’amour de Jésus. Amen !

Les trésors de la foi – Charles Spurgeon
Source: www.bible.audio, un site de ressources bibliques proposant la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l’atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, des commentaires bibliques et des dictionnaires bibliques.

Lire la suite...

Samedi 1 août 2020
Le bien que je veux, je ne le pratique pas ; mais le mal que je ne veux pas, je le fais. Or si ce que je ne veux pas, moi, je le pratique, ce n’est plus moi qui l’accomplis, mais c’est le péché qui habite en moi. Romains 7. 19, 20
Qui me délivrera de ce corps de mort ? – Je rends grâces à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur. Romains 7. 24, 25

Suis-je libre ? (2)

Depuis la désobéissance au jardin d’Éden, l’humanité est esclave de Satan, du monde, et du mal qui est en chacun de nous. Jésus délivre de cet esclavage tous ceux qui croient en lui. Il les a rachetés de leur ancien maître au prix de sa vie. Pourtant ces croyants peuvent faire ce constat : “Le bien que je veux, je ne le pratique pas ; mais le mal que je ne veux pas, je le fais”. Je sais que certaines choses sont répréhensibles, me font du mal, en font à d’autres, et pourtant je ne peux pas m’empêcher de les faire. À l’inverse, j’aimerais agir pour le bien, progresser, aider les autres, et je n’y arrive pas ! Ces croyants connaissent le Seigneur, mais ils ne sont pas libérés de la tentation à faire le mal, et souvent ils succombent. Ils en sont malheureux et s’écrient : “Misérable homme que je suis, qui me délivrera de ce corps de mort ?”.
La réponse, c’est Jésus Christ ! Sur la croix, Jésus a été condamné à ma place. Il est mort. Je dois accepter que je suis “mort avec lui” (2 Timothée 2. 11), mais comme il est ressuscité et vivant, je le suis aussi avec lui. Il m’a communiqué sa vie par le Saint Esprit. Donc, tout ce dont j’ai besoin pour tenir le mal vaincu en moi, Jésus me l’a donné : une vie nouvelle, celle de Christ, et le Saint Esprit qui lui donne sa force. Tout croyant possède cela. Qu’est-ce qui fait la différence entre un croyant malheureux, souvent vaincu par ses convoitises, et celui qui vit libre, loin du mal et heureux de faire le bien ? Nous en parlerons samedi prochain.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

 

 

Lire la suite...

Voici qui est certes, une belle promesse ! Elle est pour les cas d’urgence : « au jour de la détresse. » En un jour semblable il fait obscur à midi et chaque heure est plus sombre que celle qui précède. Souvenons-nous alors de cette parole qui nous est adressée tout exprès pour nous soutenir dans nos jours de ténèbres. Quelle invitation gracieuse et pleine de condescendance : « Invoque-moi. »
Nous ne devrions pas avoir besoin de cet avis : prier devrait être une occupation constante de tout le jour et de chaque jour. Quelle grâce d’avoir la liberté d’invoquer Dieu ! Quelle sagesse que d’en faire bon usage ! C’est folie de recourir aux hommes, quand le Seigneur nous invite à lui présenter notre cas à lui-même. N’hésitons donc pas à le faire. Nous avons ensuite une assurance encourageante : « Je te délivrerai. »
Quelle que soit la difficulté ou la nécessité, le Seigneur ne fait aucune exception, mais promet complète, sûre et heureuse délivrance. Il opérera lui-même cette délivrance de sa propre main. Croyons cela ; Dieu honore la foi. En dernier lieu, voici le résultat : « Tu me glorifieras. » Ah, faisons-le surabondamment. Quand il nous aura délivrés, nous le louerons à haute voix. Et comme il est certain qu’il nous délivrera, louons-le dès maintenant.

Source: https://mailchi.mp/chretiens.info/invoque-moi-au-jour-de-la-dtresse-je-te-dlivrerai-et-tu-me-glorifieras-psaume-5015?fbclid=IwAR3vQpuhRm6hqMhx1XC1B2U3BwLCWR8vatOpBJ3loHTQ8CrJJs3sWC0ZiPo

Lire la suite...

Jeudi 30 juillet 2020
C’est pour ceci que le Fils de Dieu a été manifesté : pour qu’il détruise les œuvres du diable. 1 Jean 3. 8
N’aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde : si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui. 1 Jean 2. 15

Au supermarché

Tous ceux qui font leurs courses dans un supermarché savent qu’avant la sortie on passe devant la caisse. Là, tout ce qui est dans le chariot doit être payé.
Le monde dans lequel nous vivons ressemble à un “supermarché”, dans lequel tous nos désirs égoïstes peuvent être satisfaits. Le propriétaire de cet immense magasin, c’est le diable, car il est “le chef du monde” (Jean 14. 30). Ses offres sont très variées. Chacun y trouve ce qu’il cherche, selon ses goûts. À côté du rayon plaisir et jouissance, on trouve aussi le rayon argent, possessions. Dans un coin, on propose même horoscope et spiritisme. Difficile de ne pas satisfaire nos diverses convoitises…
Au-delà du coût financier, ces plaisirs nous conduiront bien souvent à un grand vide intérieur, à des addictions diverses, au délabrement physique ou psychologique, et parfois même au désespoir : piège de Satan qui veut nous détourner du chemin de la vie éternelle. Dans cette situation sans espoir, un seul peut et veut nous aider. C’est le Fils de Dieu, qui est venu sur la terre pour détruire les œuvres du diable (voir verset du jour). Il peut nous libérer de l’emprise de Satan et ôter le poids de nos péchés.
C’est à chacun de faire le choix : préférez-vous gâcher votre vie en satisfaisant ces désirs égoïstes qui rendent esclaves ? Ou êtes-vous prêt à mettre votre foi dans le Fils de Dieu, qui vous offre gratuitement le pardon, la liberté et la vie éternelle ?
Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Télécharger l'application Bible.audio

L'application Bible.audio est déjà téléchargeable sur App Store et Google Play. Elle contient toutes les ressources de notre site d'étude biblique.

 

Vous appréciez cette application? Faites un don pour contribuer au développement de ce projet.

Ressources bibliques

Oui de vrais chrétiens ça existe, permettez moi d'y croire svp!

Sommes-nous de ceux qui se font appeler « chrétiens » mais qui ne prennent pas soin des nécessiteux, voire les ignorent ?​ La parole de Dieu nous appelle pourtant à de nombreuses reprises à aider les plus pauvres.La Bible nous dit en effet que lorsque Jésus reviendra, il prendra avec lui son Épouse « sans tache, ni ride, ni rien de semblable ». Il est intéressant d'observer que dans ce monde, les épouses des présidents s'occupent souvent des questions humanitaires, aidant les plus démunis ;…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Mickeyluc Il y a 5 heures

Eglise

Bonjour à toutes et à tous,Je voudrai une nouvelle fois, vous parlez de nos églises actuelles, ce n’est pas que je mène un combat contre elles, mais plutôt que je désire vous délivrer la vérité, car tout simplement, on nous trompe. Avec la venue de l’imprimerie, la Bible est l’un des livres le plus vendu au monde.   En fait, on a regroupé 66 écrits pour constituer la Bible, ensuite, chacun d’eux a été divisé en chapitre, pour ensuite, nominer chaque phrase en versets.   On voit cette…

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testament suite de Jean 1

◄ Jean 1 ►Louis Segond Bible1Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2Elle était au commencement avec Dieu. 3Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.

Lire la suite...
3 réponses · Réponse de Mickeyluc 13 oct.

le saviez vous? nouveau testement

◄ Jean 1:1 ►Versets ParallèlesLouis Segond BibleAu commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.Martin BibleAu commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu; et cette parole était Dieu :Darby BibleAu commencement etait la Parole; et la Parole etait aupres de Dieu; et la Parole etait Dieu.King James BibleIn the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God.

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testement

◄ Jean 14:6 ►Versets ParallèlesLouis Segond BibleJésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.Martin BibleJésus lui dit : je suis le chemin, et la vérité, et la vie; nul ne vient au Père que par moi.Darby BibleJesus lui dit: Moi, je suis le chemin, et la verite, et la vie; nul ne vient au Pere que par moi.King James BibleJesus saith unto him, I am the way, the truth, and the life: no man cometh unto the Father, but by me.English Revised VersionJesus…

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testament

jean 14:16 Louis Segond Bible Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, Martin Bible Et je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, pour demeurer avec vous éternellement. Darby Bible et moi, je prierai le Pere, et il vous donnera un autre consolateur, pour etre avec vous eternellement, King James Bible And I will pray the Father, and he shall give you another Comforter, that he may abide with you for…

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testement

Jean 145Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? 6Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par Jean 10:9Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.moi. 7Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.…

Lire la suite...
0 réponses

« Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation » (Jacques 1:12)

« Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment. » (Jacques 1:12) Oui, pendant même qu’il endure la tentation, cet homme est déjà heureux. C’est ce que nul œil ne peut discerner, à moins qu’il n’ait été oint du divin collyre. Mais cette tentation, il doit l’endurer et ne jamais se rebeller contre Dieu, ni se détourner de son intégrité. Il est heureux, celui qui passe au travers du…

Lire la suite...
0 réponses

« Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire. » (Luc 17:10)

Samedi 29 août 2020Quand vous aurez fait tout ce qui vous a été commandé, dites : Nous sommes des esclaves inutiles ; ce que nous étions obligés de faire, nous l’avons fait. Luc 17. 10… Un vase à honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne œuvre. 2 Timothée 2. 21 Inutiles ? Les deux versets du jour semblent s’opposer, mais il n’en est rien.Qui est invité à se considérer comme inutile ? C’est vous, c’est moi. Devant la grandeur et la puissance de mon Dieu, je dois comprendre…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Godwin Elie 31 août

Verset du jour

La Bible audio est un site de ressources bibliques proposant la Bible audio Semeur et Louis Segond 1910, la Concordance biblique, la Bible interlinéaire, des commentaires bibliques (Bible annotée, Matthew Henry, Nouveau Testament Populaire), des dictionnaires bibliques (Dictionnaire encyclopédique de la BibleDictionnaire BibliqueDictionnaire historique et critique de la BibleLexique de la Bible), la Bible avec dictionnairela Bible avec Strong. l'Atlas biblique interactifla Bible avec l'atlas biblique interactif, le comparateur des traductions bibliquesle lexique Grec et Hébreu.