Toutes les publications (2000)

Lundi 14 septembre 2020
Toutes choses me sont permises, mais toutes choses ne sont pas avantageuses ; toutes choses me sont permises, mais je ne me laisserai, moi, asservir par aucune. 1 Corinthiens 6. 12
Marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez pas la convoitise de la chair. Galates 5. 16

Libéré de l’addiction

“L’addiction, ou dépendance, est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible de faire ou de consommer quelque chose en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire” (Wikipedia). Il existe des addictions graves : drogue, alcool, pornographie, jeux vidéo, jeux d’argent… On parle parfois un peu légèrement d’être “accro” à certaines émissions, à internet, sans réaliser que la source en est la même, pour le croyant, comme pour un non-croyant
Quand l’apôtre Paul écrit : “Ce que je fais, je ne le reconnais pas, car ce n’est pas ce que je veux que je fais, mais ce que je hais, je le pratique” (Romains 7. 15), il décrit un croyant qui fait l’expérience de la présence du péché en lui par les convoitises qu’il lui suggère, et qui tente, par ses propres moyens, de sortir de cet état de fait.
Quelle est alors la puissance qui permet de réaliser l’affirmation du verset du jour : “Je ne me laisserai, moi, asservir par aucune [chose]” ? Cette puissance, c’est celle de l’Esprit de Dieu, qui habite dans le croyant (Galates 4. 6).
Comment donc puis-je “marcher par l’Esprit”, le laisser diriger ma vie ? Je n’ai pas en moi la force pour le faire. Je dois me souvenir que “je suis crucifié avec Christ” et que “je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi” (Galates 2. 20). Si je prie et si je lis la Bible, seul ou avec d’autres chrétiens, Christ vivra en moi et me délivrera avec la force que Dieu donne jour après jour.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...

Lundi 14 septembre 2020
Toutes choses me sont permises, mais toutes choses ne sont pas avantageuses ; toutes choses me sont permises, mais je ne me laisserai, moi, asservir par aucune. 1 Corinthiens 6. 12
Marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez pas la convoitise de la chair. Galates 5. 16

Libéré de l’addiction

“L’addiction, ou dépendance, est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible de faire ou de consommer quelque chose en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s’y soustraire” (Wikipedia). Il existe des addictions graves : drogue, alcool, pornographie, jeux vidéo, jeux d’argent… On parle parfois un peu légèrement d’être “accro” à certaines émissions, à internet, sans réaliser que la source en est la même, pour le croyant, comme pour un non-croyant
Quand l’apôtre Paul écrit : “Ce que je fais, je ne le reconnais pas, car ce n’est pas ce que je veux que je fais, mais ce que je hais, je le pratique” (Romains 7. 15), il décrit un croyant qui fait l’expérience de la présence du péché en lui par les convoitises qu’il lui suggère, et qui tente, par ses propres moyens, de sortir de cet état de fait.
Quelle est alors la puissance qui permet de réaliser l’affirmation du verset du jour : “Je ne me laisserai, moi, asservir par aucune [chose]” ? Cette puissance, c’est celle de l’Esprit de Dieu, qui habite dans le croyant (Galates 4. 6).
Comment donc puis-je “marcher par l’Esprit”, le laisser diriger ma vie ? Je n’ai pas en moi la force pour le faire. Je dois me souvenir que “je suis crucifié avec Christ” et que “je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi” (Galates 2. 20). Si je prie et si je lis la Bible, seul ou avec d’autres chrétiens, Christ vivra en moi et me délivrera avec la force que Dieu donne jour après jour.

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...


Dieu peut-Il restaurer un mariage après un divorce et 30 ans de séparation? Peut-il y avoir mariage entre ex-époux après un divorce? Oh que oui!

 

Car rien n’est impossible à Dieu. (Luc 1:37)
Jésus répondit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. (Luc 18:27)
Car nous marchons par la foi et non par la vue. (2 Corinthiens 5:7)
Un autre problème auquel font face un certain nombre d’entre nous, c’est l’impatience. Nous sommes une génération micro-onde. On veut tout, tout de suite. Mais avec Dieu ça ne marche pas toujours comme cela. Décider de se tenir à la brèche pour la restauration de son mariage requiert de la patience et de la persévérance.
Un des problèmes que nous avons souvent, c’est l’incrédulité… Nous nous appuyons plus sur ce que nos sens 5 sens peuvent percevoir, sur ce que l’on ressent, que sur la Parole de Dieu. A quelqu’un lit ce message avec le désir de voir son mariage restauré, je voudrais dire que tant que tu t’appuies sur les informations que tes 5 sens te communiquent (ce que tes yeux peuvent voir, ce que tes oreilles entendent, ce que tu ressens), tu n’y arriveras pas bien-aimé. Face à l’adversité, tu finiras par te décourager et abandonner. Celui qui accomplit des exploits avec Dieu ne marche pas par la vue, mais par la foi. Il marche sur la Parole de Dieu.

Lire la suite...

LE PARDON UNE PUISSANCE QUI LIBÉRÉ ET GUÉRIT

LE PARDON UNE PUISSANCE QUI LIBERE ET GUERIT

Un des obstacles majeur à l’épanouissement du chrétien c’est le ressentiment.

Ressentiment = fait de se souvenir avec rancune des torts qu’on a subis = rancœur.

La bible est très claire à ce sujet, elle nous révèle que pardonner n’est pas un luxe, mais une nécessité. Dieu connaît nos cœurs, nos difficultés dans ce domaine, c’est pourquoi il veut nous aider à expérimenter la puissance libératrice du pardon. Le pardon est réellement la clef de nos relations avec Dieu et les hommes. L’esprit de pardon peut opérer des miracles, briser les cœurs les plus durs, rétablir des foyers désunis et changer les situations les plus désespérées. Si nous commencions à saisir ce glorieux privilège de pardonner, comme Dieu nous a pardonné en Christ. Alors une action tellement puissante du Saint-Esprit se produirait une multitude de vies seraient libérées, des frères et sœurs seraient réconciliés, des corps seraient guéris, des âmes seraient sauvées. L’Eglise retrouverait son premier amour et le Seigneur Jésus serait souverainement glorifié.

Lire la suite...
Ce sujet du tribunal du Christ est d’une grande importance, car nous avons besoin de connaître cette « manifestation » pour stimuler notre conscience et contrôler nos affections. La chose importante pour le chrétien est de chercher à être agréable à Christ, comme le dit l’apôtre dans le verset précédent.Aucun passage de l’Écriture ne pouvant en infirmer un autre, disons d’abord que nous n’avons rien à concilier, car la vérité de Dieu est une. La pleine délivrance dont Dieu nous fait jouir est un effet de l’oeuvre parfaite de notre Seigneur Jésus Christ. Rien ne saurait remettre cela en question, car, « par une seule offrande, il a rendu parfaits à perpétuité ceux qui sont sanctifiés », et le Seigneur dit en parlant des siens : « Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent, et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et personne ne les ravira de ma main. Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. Moi et le Père, nous sommes un » (Hébreux 10:14 ; Jean 10:27-30).Pour tous ceux qui croient au Fils de Dieu, le jugement, en tant qu’il concerne leur position devant Dieu, a été porté par le Seigneur Jésus à la croix ; il est donc déjà passé ; le Seigneur a dit : « Celui qui entend ma parole, et qui croit celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient pas en jugement ; mais il est passé de la mort à la vie » (Jean 5:24).Il est cependant nécessaire que nous connaissions l’appréciation de Dieu sur tous les détails de notre vie et de nos actes ici-bas. Pour cela, nous avons à être « manifestés devant le tribunal du Christ », mais il n’effraie pas le chrétien qui sait que celui qui sera assis sur le tribunal est son Sauveur. En effet, le Seigneur ne peut se renier lui-même ni condamner sa propre oeuvre. De plus, quand nous y paraîtrons, nous serons déjà transformés à son image, car « quand il sera manifesté nous lui serons semblables, car nous le verrons comme il est » (1 Jean 3:2).Il est écrit que « notre bourgeoisie est dans les cieux, d’où aussi nous attendons le Seigneur Jésus Christ comme Sauveur, qui transformera le corps de notre abaissement en la conformité du corps de sa gloire, selon l’opération de ce pouvoir qu’il a de s’assujettir même toutes choses » (Philippiens 3:20-21). Dans de telles circonstances, et dans la pleine assurance du témoignage que Dieu a rendu au sujet de son bien-aimé Fils, il sera précieux de découvrir tout ce que Dieu aura fait pour nous pendant le temps de notre séjour ici-bas, et de quelle manière il nous aura conduits à travers les expériences de ce désert, accomplissant en nous le bon plaisir de sa volonté. Notre lenteur à apprendre ses leçons nous sera alors pleinement connue, et nous découvrirons bien des choses au sujet desquelles nos pensées ont besoin d’être rectifiées. Si nous en avions davantage le sentiment, nous nous efforcerions davantage de connaître dès à présent la volonté du Seigneur, pour marcher d’une manière digne de lui, pour lui plaire à tous égards et ne pas perdre notre temps qui est si court et si précieux. En effet ce n’est qu’ici-bas que nous pourrons le glorifier, ici-bas où il a souffert pour nous et où il a été déshonoré.Il ne peut jamais être mis en question pour les rachetés du Seigneur de savoir s’ils doivent avoir une place éternelle dans le ciel ; mais leur titre à la couronne et à la place relative dont ils jouiront sera manifesté devant le tribunal du Christ. Voyez à cet égard 1 Corinthiens 3:10-15, et la parabole des mines, Luc 19:11-26.
Lire la suite...

Pourquoi ?

Je ne sais si vous êtes comme moi, mais il est arrivé qu’à un moment donné, une situation difficile me touche plus qu’à son habitude et, alors, un petit mot est apparu dans ma pensée ; il y est même revenu souvent : POURQUOI ? Mais que signifie au juste ce petit mot ? Il peut être divisé en deux parties : Pour Quoi ! C’est-à-dire « pour quelle raison », voilà ce que nous lisons dans le dictionnaire….Savez-vous que dans notre Bible il y a plus de 200 références qui contiennent le mot Pourquoi ?

Au début du confinement, ce petit mot a refait surface à plusieurs reprises : pourquoi cette situation ? Y a-t-il un message, quelque chose à comprendre ? Et voilà que la douce voix du Saint-Esprit est venue me rassurer : « Jenny, je contrôle cette situation, sois en paix… » Oh, que cela fait du bien de faire confiance à notre Dieu ! En feuilletant la Parole de Dieu, j’ai relevé quelques POURQUOI, et les voici : Pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs (Matthieu 6.28).

Une amie a récemment partagé avec moi son fardeau car face à une situation difficile (son mari venait d’être licencié à 56 ans), elle s’inquiétait. Alors ce magnifique verset est venu sur son coeur. Mon amie s’est alors un peu exilée en montagne et au milieu des champs de fleurs, elle s’est réjouie en Dieu son Seigneur, sa foi a été fortifiée et elle a déclaré, là en pleine nature : « Seigneur, si tu as créé de si belles fleurs, qui aujourd’hui sont là et demain sont coupées, je te fais confiance » … et la paix de Dieu a envahi son âme.

Quand notre Dieu affirme quelque chose, c’est vrai et plus que vrai !
Un autre pourquoi : cette fois, c’est Jésus, sur la croix, qui s’est écrié : « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Matthieu 27.46). Dans son humanité, Jésus aussi est passé par où tu passes et il a dit POURQUOI! Et il te comprend ! Mais Il est allé jusqu’au bout par amour pour chacun de nous, ne l’oublions jamais !

Dans le Psaume 42.12 nous trouvons encore un POURQUOI ! « Pourquoi t’abats-tu mon âme… Espère en Dieu, car je le louerai encore ; Il est mon salut et mon Dieu ».
Ne laisse pas ton âme se décourager ni s’abattre ! Tu loueras encore le Seigneur car notre Dieu est Fidèle. IL EST NOTRE SALUT ET NOTRE DIEU, SES PROMESSES SONT POUR NOUS…

Avec mon amitié à chacun, chacune,
Jenny Zanzen.
https://www.eergeneve.ch/

 

Lire la suite...

Les dix vierges dans sont vraie terme

Il y a presque 2000 ans, Jésus a donné la parabole des dix vierges (Matthieu 25 :1-13). Pour beaucoup, il s’agirait d’une belle petite histoire biblique, où il serait question de lampes, d’huile, et de préparatifs pour un mariage. Cependant, la parabole est, en réalité, un avertissement sur les conditions qui existeront à la fin de temps . Les personnes concernées sont celles de la génération qui verra le retour de Jésus-Christ ! Cette parabole est à rapprocher des prophéties concernant les derniers jours , que nous voyons s’accomplir à notre époque (Matthieu 24 et 25).Mais en quoi cela nous concerne-t-il ? On a souvent supposé que le Christ parlait en paraboles, pour clarifier le sens de Ses enseignements. Mais, les Ecritures révèlent le contraire (Matthieu 13 :10-17). La Bible déclare que Dieu a caché au monde la compréhension des Ecritures, mais qu’Il l’a révélée par Son Esprit à ceux qu’Il a appelés (1 Corinthiens 2 :7-16). Ceux qui sont disposés à se laisser conduire par l’Esprit de Dieu chercheront et comprendront la véritable signification des Ecritures. Que pouvons-nous apprendre de la parabole des dix vierges ? Quelles leçons importantes, nous concernant aujourd’hui , pouvons-nous en tirer ?Les dix viergesPremièrement, nous devons considérer qui sont les dix vierges ? La parabole mentionne dix vierges qui vont à la rencontre de l’époux (Jésus-Christ). Les dix vierges sont décrites comme « la communauté chrétienne qui attend » . Bon nombre d’entre ceux qui se disent chrétiens, aujourd’hui, attendent le retour du Messie, mais la parabole –ainsi que plusieurs autres passages – montre que beaucoup d’entre eux ne recevront pas la récompense qu’ils anticipent (Matthieu 7 :21-23). Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas appris les leçons importantes contenues dans cette parabole. Ils seront choqués et surpris, mais c’est ce que la Bible déclare.Cinq des vierges étaient sages , les cinq autres étaient folles (ou insensées ). Que signifie être sage ou insensé ? Comment la Bible définit-elle ces termes ? Vous-même, dans quelle catégorie êtes-vous ? Jésus explique que les sages sont ceux qui ne se contentent pas d’écouter Ses enseignements ; ce sont ceux qui les mettent réellement en pratique (Matthieu 7 :24-29). Il déclare que les insensés entendent, mais ne suivent pas la parole de Dieu ! Ils inventent toute sorte de prétextes et d’excuses pour dire que les commandements et les enseignements donnés dans les Ecritures ne s’appliquent plus à nous, aujourd’hui.Le livre des Proverbes nous fournit des définitions supplémentaires. Une personne sage craint de désobéir à la parole de Dieu ; elle cherche la connaissance, la sagesse et la compréhension (Proverbes 4 :4-9 ; 9 :10). Mais « les insensésméprisent la sagesse et l’instruction » (Proverbe 1 :7) – ils ne sont pas disposés à fournir les efforts nécessaires pour obtenir ces choses importantes. Une personne sage cherchera les conseils et acceptera la correction (Proverbe 10 :8). Mais les insensés ignorent les conseils et s’offensent de la correction (Proverbe 11 :14). Un insensé réagit immédiatement avec colère, mais une personne sage ignore les insultes et elle sait se maîtriser (Proverbe 12 :16). Les insensés ont toujours raison à leurs propres yeux, et sont ancrées dans leurs idées personnelles. Mais une personne sage est disposée à écouter les conseils (Proverbes 12 :15 ; 28 :26). Une personne sage regarde vers l’avant, elle anticipe les conséquences de ses décisions et de ses actions. Elle s’efforce de ne pas commettre d’erreurs. Mais les insensés n’anticipent pas les conséquences de leurs actes ; c’est pourquoi, ils se retrouvent souvent dans le malheur (Proverbe 22 :3). Le choix des amis influence notre comportement, aussi « celui qui fréquente les sages devient sage, mais celui qui se plaît avec les insensés s’en trouve mal » (Proverbe 13 :20).La leçon à retenir de cette partie de la parabole est que nous devons être vigilants, car ce sont nos actions qui déterminent la catégorie à laquelle nous appartenons ! Cherchons-nous à être conduits par l’Esprit de Dieu, et à suivre Ses instructions ? Ou cherchons-nous à suivre nos propres idées d’une façon plus ou moins conforme aux Ecritures ? La parabole montre que 50% de ceux qui se disent membres de l’Eglise de Dieu peuvent prendre des décisions insensées ! Cela devrait être un avertissement pour nous tous, en ces temps de la fin.De l’huile ou pas d’huile ?La parabole signale que les vierges folles ne prirent point d’huile pour leurs lampes, alors que les vierges sages prirent une quantité d’huile supplémentaire, dans l’attente de la venue de l’époux. Des commentaires avancent diverses idées sur le symbolisme de l’huile (telles la grâce ou les bonnes œuvres, par exemple). Mais, la Bible déclare que l’huile symbolise le Saint-Esprit. Lorsque Saül et David furent choisis comme rois d’Israël, Samuel les oignit d’huile , et « l’Esprit de l’Eternel » entra en eux (1 Samuel 10 :1-6 ; 16 :13). La Bible déclare que si nous voulons être dans le Royaume de Dieu, nous devons produire du fruit (Matthieu 3 :8 ; Jean 15 :1-8). Galates 5 :22-26 donne la liste des caractéristiques du fruit de l’Esprit, que Dieu veut que nous affichions. Il s’agit, entre autres, de l’amour [un intérêt tourné vers les autres], la joie, la paix, la patience, la bonté, la foi et la maîtrise de soi. L’Esprit de Dieu est modéré et plein de miséricorde (Jacques 3 :17). Les autres caractéristiques importantes du fruit de l’Esprit incluent une force de conviction et un solide esprit de discernement (2 Timothée 1 :7). Ceux qui manquent de ces caractéristiques du fruit de l’Esprit deviennent impatients, ils se renferment sur eux-mêmes, ils font des compromis, et ils ne parviennent pas à discerner la vérité de l’erreur. Ils laissent leurs réserves d’huile [l’Esprit de Dieu] diminuer et s’épuiser.L’Esprit de Dieu est un élément dynamique – il descend et il coule dans notre vie – il dépend de la façon dont nous en prenons soin et l’utilisons. C’est pourquoi Paul exhorta Timothée « à ranimer la flamme du don de Dieu » (1 Timothée 1 :6). Nous aussi, nous avons reçu cet avertissement : « N’éteignez pas l’Esprit » (1 Thessaloniciens 5 :19). Nous devons ranimer l’Esprit de Dieu en priant et en étudiant la Bible, régulièrement, en jeûnant et en faisant des efforts pour développer les caractéristiques du fruit de l’Esprit – en agissant avec amour et patience, même lorsque nos tendances charnelles nous pousseraient à agir méchamment. C’est ce que signifie être « conduit par l’Esprit de Dieu » (Romains 8 :14). Si nous sommes conduits par le Saint-Esprit, nous sommes enfants de Dieu et héritiers avec Jésus-Christ (Romains 8 :14-17). Dieu donne Son Esprit à ceux qui Lui obéissent (Actes 5 :32). Sans l’Esprit de Dieu, nous ne sommes pas réellement chrétiens (Romains 8 :9). Si nous laissons diminuer nos réserves d’huile, les caractéristiques du fruit de l’Esprit ne seront pas manifestes dans notre vie, et nous ne serons pas prêts pour aller à la rencontre du Christ, lors de Son retour. Nous aurons laissé passer notre occasion de faire partie de la première résurrection, en tant que prémices ! C’est une autre leçon importante que nous devons retirer de la parabole des dix vierges. Quand avez-vous vérifié votre huile, pour la dernière fois ?Un retard révélateurL’un des aspects les plus déterminants de cette parabole est en rapport avec ce qui passa, lorsque l’époux retarda Son arrivée. A travers les âges, de nombreuses personnes ont essayé de prévoir la date du retour du Christ. Les premiers disciples pensaient qu’Il reviendrait de leur vivant (Luc 19 :11), cependant, la Bible montre qu’il y aurait une longue attente (Matthieu 24 :48 ; 25 :5, 14, 19). La façon dont nous mettons à profit ce retard est fort révélateur sur la profondeur de nos convictions et de notre conversion. Beaucoup de gens étaient vraiment enthousiastes lorsqu’ils commencèrent à découvrir la vérité, mais ils se sont affaiblis par la suite. Jésus a prévenu que certains finiraient par ignorer et violer les commandements, et qu’ils se laisseraient emporter dans les voies du monde (Matthieu 24 :45-51). Il a aussi averti que certains trébucheraient et abandonneraient la foi à cause des épreuves et des persécutions, et que d’autres se dirigeraient vers les richesses temporaires du monde (Matthieu 13 :18-23). Il est très important de noter que les dix vierges s’endormirent toutes alors qu’elles attendaient le retour du Christ !Nous avons aussi des enseignements à retenir concernant l’histoire récente de l’Eglise de Dieu. De par les écrits et les enseignements de l’Eglise, beaucoup de membres en ont conclu que le Christ reviendrait dans les années 1970. Lorsque que cela n’arriva pas, certains commencèrent à se détourner. M. Armstrong avait le sentiment que le Christ allait venir de son vivant. Et lorsqu’il mourut, plusieurs se mirent à se demander si M. Armstrong ne s’était pas trompé sur d’autres sujets. Les discussions doctrinales et les changements qui suivirent amenèrent des séparations et des divisions. A l’heure actuelle, beaucoup ont rejeté les commandements et les instructions bibliques, et ils croient maintenant que la seule chose qui soit nécessaire est de tout simplement « aimer le Seigneur et de croire en Jésus ». Tout cela arriva parce que Jésus-Christ ne revint pas au moment où ils L’attendaient. Une autre leçon de la parabole, c’est que nous devons rester fermes dans la vérité et dans nos convictions – et continuer l’Œuvre que le Christ nous a commandée – jusqu’à Son retour. C’est notre défi ! La Bible déclare qu’à partir du jour où nous avons conclu un engagement avec Dieu, si nous commençons à regarder en arrière et à penser à ce que nous aurions pu faire, ou si nous avons des regrets, nous ne serons pas aptes d’entrer dans le Royaume de Dieu (Luc 9 :62). Sommes-nous éveillés ? Regardons-nous vers le but, vers le Royaume ? Ou dormons-nous ? Avons-nous de la nostalgie pour ce que nous avons abandonné ? Cette parabole devrait nous aider à nous réveiller !Le cri au milieu de la nuitLa Bible laisse entendre que toutes les viergesdormaient lorsqu’elles furent prises par surprise, pour aller à la rencontre de l’époux, au milieu de la nuit. Quel rapport y a-t-il entre elles et vous, entre leur situation et la vôtre ? Connaissez-vous la signification des temps où nous vivons ? Etes-vous conscient du fait que des prophéties spécifiques sont en train de s’accomplir sous vos yeux, presque quotidiennement ? Se peut-il que vous vous soyez laissé bercer par ceux qui disaient que toutes les prophéties avaient été accomplies en Jésus, et que les prophéties de l’Ancien Testament ne sont plus valables pour les chrétiens du Nouveau Testament ?Pouvez-vous identifier où s’accomplit l’Œuvre de Dieu, aujourd’hui ? Qui enseigne réellement selon les Ecritures (Esaïe 8 :20), et qui dilue la vérité et change les doctrines ? Qui prêche le véritableEvangile que Jésus et les apôtres prêchèrent (Marc 1 :14-15), et qui prêche un évangiledifférent (Galates 1 :6-9) ? Qui avertit le monde de la signification prophétique des événements actuels, comme Christ l’a fait (Matthieu 24 ; Marc 13 ; Luc 21), et qui prêche au nom du Christ (Matthieu 24 :5) un autre Jésus (2 Corinthiens 11 :1-4) ? Pouvez-vous identifier les loups qui divisent et qui dévorent le troupeau de Dieu ? Pouvez-vous discerner ceux qui sont contaminés par une attitude laodicéenne ? Il faut que nous soyons capables d’identifier le « cri au milieu de la nuit » lorsque nous l’entendrons, car les serviteurs de Dieu seront directement concernés par cet avertissement (Esaïe 58 :1 ; Ezéchiel 2 ; 3 ; 33). Toutefois, Satan aura aussi ses propres ministres actifs à la fin des temps – et ilsséduiront beaucoup de gens somnolents, tout comme les dix vierges ! Nous ne pouvons pas nous endormir en cette époque cruciale de l’Histoire (1 Thessaloniciens 5 :1-6) !Les lampesLes lampes des dix vierges illustrent une autre cours importante. Celles des vierges sages brûlaient avec éclat parce que ces vierges avaient pris de l’huile avec elles. Remplies d’huile, ces lampes sont une lumière pour le monde, comme Christ le souhaite pour Ses élus (Matthieu 5 :13-16). Si nous nous nourrissons de l’Esprit de Dieu, les gens verront que nous portons du fruit dans notre vie – l’amour, l’obéissance, la foi et les bonnes œuvres. Malheureusement, les lampes des vierges folles s’éteignirent par manque d’huile ! Si nous commençons à faire des compromis avec la vérité divine, si nous commençons à ignorer ou à désobéir à Ses instructions, alors nous commencerons à perdre l’Esprit de Dieu. Le fruit de l’Esprit commencera à disparaître, et sera remplacé par des pensées égoïstes et des actions souvent vaines et immorales (Galates 5 :19-21). Les péchés sexuels, les disputes, les hérésies et les divisions se multiplieront, et l’unité disparaîtra au sein de l’Eglise et de nos familles (1 Corinthiens 1 :10-17). Ceux qui laissent leurs lampes dans cet état-là ne répondent pas à leur appel ; ils n’assisteront pas aux noces, et ne feront pas partie des prémices dans le Royaume de Dieu. C’est un sérieux avertissement ! Quel est l’état de votre lampe ? Est-ce qu’elle brille avec éclat, ou est-elle en train de s’éteindre ? Si vous n’êtes pas sûr, demandez à Dieu qu’Il vous montre l’état de votre lampe, et soyez prêt à écouter Sa réponse.Vous ne pouvez pas en emprunter !Une leçon particulièrement importante de la parabole est que, quel que soit votre niveau de foi, de courage, de caractère, de conviction, de préparation, de bonnes œuvres ou le degré de votre conversion, vous ne pouvez pas en prêter. Ni en partager. Ni en donner aux autres. Ni en emprunter à quelqu’un d’autre ! Ce sont des qualités strictement personnelles, qui font partie de la demeure spirituelle, que chacun bâtit en coopération avec Dieu (1 Corinthiens 3 :5-17). Les Ecritures révèlent aussi que ce que nous bâtissons sera soigneusement testé. Si le test est positif, nous serons récompensés ; s’il est négatif, nous perdrons notre récompense. Ainsi, la façon dont nous construisons – et les matériaux que nous utilisons – est très importante. Nous devons bâtir avec soin et choisir nos croyances avec sagesse !C’est pourquoi, il nous importe de nous poser certaines questions personnelles. Ai-je trouvé la vérité ? Mon esprit a-t-il été ouvert pour comprendre cette vérité ? C’est une occasion exceptionnelle qui a été donnée à peu de gens, aujourd’hui (Matthieu 13 :10-17 ; Jean 6 :44, 65). Investissez-vous massivement votre cœur, votre esprit, votre énergie dans cette « perle de grand prix », qui vous a été offerte (Matthieu 13 :44-46) ? Ou se peut-il que vous ayez « la démangeaison d’entendre des choses agréables », parce que vous aimeriez mieux entendre des « nouvelles vérités » et des fables (2 Timothée 4 :3-4) ? Avez-vous soigneusement prouvé ce que vous croyez, ou suivez-vous vos sentiments ? Ecoutez-vous les dernières doctrines ou quelqu’un qui vient en se disant prophète et enseignant (1 Thessaloniciens 5 :21) ? Recherchez-vous premièrement le Royaume, ou avez-vous d’autres priorités plus importantes dans votre vie (Matthieu 6 :33) ? Vous efforcez-vous de croître intimement avec Dieu pendant qu’Il Se trouve, ou reportez-vous à plus tard les décisions les plus importantes dans votre vie (Esaïe 55 :6-9) ? Anticipez-vous avec impatience, et préparez-vous activement pour le retour du Christ, ou espérez-vous jouir le plus longtemps possible des plaisirs éphémères de ce monde ? Jésus a dit que notre trésor – notre investissement en argent, en temps, en énergie – sera là où est notre cœur (Matthieu 6 :19-21). Nous pouvons passer pour des fous aux yeux du monde, mais pas aux yeux de Dieu. La parabole des dix vierges indique que nous ne pouvons pas entrer dans le Royaume de Dieu avec les efforts d’un autre chrétien. Nous devons faire des efforts nous-mêmes !Prêt ou non ?La dernière leçon de la parabole concerne notre empressement, lors du retour du Christ. Ceux qui seront prêts seront invités au mariage. Ceux qui ne seront pas prêts rateront le coche , même s’ilsespéraient y monter ! Comment devons-nous nous préparer pour le retour du Christ ? Les Ecritures déclarent que l’épouse, en vue du repas de noces, « s’est préparée » (Apocalypse 19 :7-8). Elle a grandi dans la compréhension de la vérité ; elle a appris à vivre de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ; elle a bâti un caractère chrétien fort et solide ; elle a surmonté les épreuves ; elle est restée fidèle et elle a enduré jusqu’à la fin. Elle est prête lorsque l’Epoux arrive. Ceux qui suivront cet exemple seront invités au banquet de noces ; ensuite, la porte se refermera .Les autres, c’est-à-dire ceux qui attendent avec impatience le retour du Christ, qui désirent assister aux noces – mais qui ne se sont pas préparés – ne sont pas forcément de mauvaises gens. Ils font ce qu’ils pensent être bon, y compris de « bonnes œuvres » (Matthieu 7 :21-23), mais ils ne font pas ce que Jésus-Christ leur demande ! Dieu nous commande, par exemple : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier » (Exode 20 :8). Jésus et les apôtres observèrent le sabbat (Luc 4 :16 ; Actes 17 :2), et il sera observé dans le Royaume (Esaïe 66 :23). Certains croient que Dieu accepterait qu’ils observent un jour autre que le sabbat. Mais ce n’est pas l’exemple que Jésus nous a montré ! A ceux qui s’obstineront à faire comme il leur plaît, Jésus déclare : « Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7 :23). Ces gens ne seront pas invités aux noces, parce qu’ils ne seront pas prêts lorsque l’époux arrivera. La porte du banquet se refermera, et ils resteront dehors, en implorant qu’on les laisse entrer ! Les questions que nous devrions nous poser sont : Où serons-nous lorsque la porte sera fermée ? Serons-nous assis à l’intérieur avec Jésus-Christ, ou serons-nous dehors – désillusionnées et désappointés (Matthieu 24 :51) ?La parabole des dix vierges contient des leçons extrêmement importantes, pertinentes, spécialement destinées à ceux qui vivent à la fin des temps. Dieu a inspiré ces avertissements dans notre intérêt, parce qu’Il nous aime, et parce qu’Il veut que nous fassions partis de Ses prémices, dans Son Royaume à venir. Nous devons tenir compte des avertissements etapprendre les leçons de cette parabole importante, pour ne pas perdre notre récompense !
Lire la suite...

« L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est pas envieux; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » (1 Corinthiens 13:4-7)

A leur fierté, à leur orgueil, à leur comportement inadmissible ou inconvenant, à leur égocentrisme, Paul oppose l’amour qui n’est pas envieux, ne cherche pas à se faire valoir, ne s’enfle pas d’orgueil, ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son propre intérêt, ne se réjouit point de l’injustice.

1 Corinthiens 13 montre quelques-uns des bénéfices apportés par l’amour véritable, lequel est une preuve tangible de notre régénération spirituelle.

L’amour ne cherche pas son intérêt

L’amour est totalement opposée à l’égoïsme; il ne désire ni ne cherche sa renommée, son honneur, son profit, ni sa satisfaction. Il ne cherche pas à anéantir spécialement notre amour-propre, ni nos intérêts. Il ne se satisfait jamais en blessant les autres, ou en les négligeant. Il recherche toujours le bien-être et l’avantage personnel de notre prochain.

L’amour ne se réjouit point de l’injustice

Au lieu de nous réjouir de l’injustice, nous devons, par amour, être remplis de tristesse par le mal sous toutes ses formes, le péché, l’injustice, mais par contre, nous devons nous « réjouir de la vérité, » dans son triomphe.

L’amour excuse tout

Malgré tout le mal qui gagne du terrain dans la société, l’amour n’est pas vaincu. L’amour endure la marée du mal comme le rocher résiste aux vagues.

L’amour croit tout, espère tout et supporte tout

L’amour n’est pas méfiant ni rempli de suspicion.

C’est par amour que nous serons pleins d’espoir au lieu d’être découragés, et nous espérerons le meilleur dans chacune de nos relations.

L’amour nous fait supporter patiemment la persécution et la souffrance, avec courage, audace, et une persistance inflexible.

Source: Journal Chrétien

Lire la suite...

Samedi 22 août 2020
Et maintenant, qu’est-ce que j’attends, Seigneur ? Mon attente est en toi. Psaume 39. 7
Mais toi, mon âme, repose-toi paisiblement sur Dieu ; car mon attente est en lui. Psaume 62. 5

L’attente du chrétien

Une bonne partie de notre temps se passe à attendre. On pourrait même dire que l’homme attend tout le temps de sa vie, puisque dès sa naissance, même s’il n’y pense pas toujours, il va vers le terme inéluctable de cette vie : la mort. Le poète Alcuin l’a écrit : “La vie est l’attente de la mort”. Le chrétien aussi sait que sa vie terrestre aura une fin, mais, à l’opposé du non-croyant, il possède la vie éternelle que Jésus Christ lui a acquise ; c’est pour lui une certitude.
La mort ne met pas fin à l’existence de l’homme, car “pour Dieu, tous vivent” (Luc 20. 38). “Il est réservé aux hommes de mourir une fois – et après cela le jugement” (Hébreux 9. 27). Mais la Bible déclare : “Vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu” (1 Jean 5. 13).
Vous vous demandez peut-être : Qu’est-ce que la vie éternelle ? Ce n’est pas seulement vivre pour toujours. Jésus lui-même a répondu : “La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ” (Jean 17. 3). Celui qui connaît Dieu par la foi en Jésus a la certitude d’une vie dans le paradis après la mort, il échappe au jugement (Jean 5. 24). Il en découle pour lui une attente heureuse et paisible : celle d’être éternellement avec Jésus, son Sauveur. L’apôtre Paul disait : “J’ai le désir de partir et d’être avec Christ, car c’est, de beaucoup, meilleur” (Philippiens 1. 23).
Moi qui ai été racheté par Christ, j’attends cela paisiblement, confiant, “dans l’espérance de la vie éternelle que Dieu, qui ne peut mentir, a promise” (Tite 1. 2).

Source: Calendrier La Bonne Semence 2020 – Bibles et Publications Chrétiennes

Lire la suite...
RSS
M'envoyer un mail lorsqu'il y a de nouveaux éléments –

Télécharger l'application Bible.audio

L'application Bible.audio est déjà téléchargeable sur App Store et Google Play. Elle contient toutes les ressources de notre site d'étude biblique.

 

Vous appréciez cette application? Faites un don pour contribuer au développement de ce projet.

Ressources bibliques

Oui de vrais chrétiens ça existe, permettez moi d'y croire svp!

Sommes-nous de ceux qui se font appeler « chrétiens » mais qui ne prennent pas soin des nécessiteux, voire les ignorent ?​ La parole de Dieu nous appelle pourtant à de nombreuses reprises à aider les plus pauvres.La Bible nous dit en effet que lorsque Jésus reviendra, il prendra avec lui son Épouse « sans tache, ni ride, ni rien de semblable ». Il est intéressant d'observer que dans ce monde, les épouses des présidents s'occupent souvent des questions humanitaires, aidant les plus démunis ;…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Mickeyluc Il y a 5 heures

Eglise

Bonjour à toutes et à tous,Je voudrai une nouvelle fois, vous parlez de nos églises actuelles, ce n’est pas que je mène un combat contre elles, mais plutôt que je désire vous délivrer la vérité, car tout simplement, on nous trompe. Avec la venue de l’imprimerie, la Bible est l’un des livres le plus vendu au monde.   En fait, on a regroupé 66 écrits pour constituer la Bible, ensuite, chacun d’eux a été divisé en chapitre, pour ensuite, nominer chaque phrase en versets.   On voit cette…

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testament suite de Jean 1

◄ Jean 1 ►Louis Segond Bible1Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2Elle était au commencement avec Dieu. 3Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.

Lire la suite...
3 réponses · Réponse de Mickeyluc 13 oct.

le saviez vous? nouveau testement

◄ Jean 1:1 ►Versets ParallèlesLouis Segond BibleAu commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.Martin BibleAu commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu; et cette parole était Dieu :Darby BibleAu commencement etait la Parole; et la Parole etait aupres de Dieu; et la Parole etait Dieu.King James BibleIn the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God.

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testement

◄ Jean 14:6 ►Versets ParallèlesLouis Segond BibleJésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.Martin BibleJésus lui dit : je suis le chemin, et la vérité, et la vie; nul ne vient au Père que par moi.Darby BibleJesus lui dit: Moi, je suis le chemin, et la verite, et la vie; nul ne vient au Pere que par moi.King James BibleJesus saith unto him, I am the way, the truth, and the life: no man cometh unto the Father, but by me.English Revised VersionJesus…

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testament

jean 14:16 Louis Segond Bible Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, Martin Bible Et je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, pour demeurer avec vous éternellement. Darby Bible et moi, je prierai le Pere, et il vous donnera un autre consolateur, pour etre avec vous eternellement, King James Bible And I will pray the Father, and he shall give you another Comforter, that he may abide with you for…

Lire la suite...
0 réponses

le saviez vous? nouveau testement

Jean 145Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? 6Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par Jean 10:9Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.moi. 7Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.…

Lire la suite...
0 réponses

« Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation » (Jacques 1:12)

« Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment. » (Jacques 1:12) Oui, pendant même qu’il endure la tentation, cet homme est déjà heureux. C’est ce que nul œil ne peut discerner, à moins qu’il n’ait été oint du divin collyre. Mais cette tentation, il doit l’endurer et ne jamais se rebeller contre Dieu, ni se détourner de son intégrité. Il est heureux, celui qui passe au travers du…

Lire la suite...
0 réponses

« Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire. » (Luc 17:10)

Samedi 29 août 2020Quand vous aurez fait tout ce qui vous a été commandé, dites : Nous sommes des esclaves inutiles ; ce que nous étions obligés de faire, nous l’avons fait. Luc 17. 10… Un vase à honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne œuvre. 2 Timothée 2. 21 Inutiles ? Les deux versets du jour semblent s’opposer, mais il n’en est rien.Qui est invité à se considérer comme inutile ? C’est vous, c’est moi. Devant la grandeur et la puissance de mon Dieu, je dois comprendre…

Lire la suite...
1 réponse · Réponse de Godwin Elie 31 août

Verset du jour

La Bible audio est un site de ressources bibliques proposant la Bible audio Semeur et Louis Segond 1910, la Concordance biblique, la Bible interlinéaire, des commentaires bibliques (Bible annotée, Matthew Henry, Nouveau Testament Populaire), des dictionnaires bibliques (Dictionnaire encyclopédique de la BibleDictionnaire BibliqueDictionnaire historique et critique de la BibleLexique de la Bible), la Bible avec dictionnairela Bible avec Strong. l'Atlas biblique interactifla Bible avec l'atlas biblique interactif, le comparateur des traductions bibliquesle lexique Grec et Hébreu.