Dans Colossiens 2 :14, l’apôtre Paul a écrit, en parlant de Christ, « il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ».

Éphésiens 2 :15 dit : « … ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix ».

Ces versets n’abolissent pas les lois de Dieu. Le mot « ordonnances » provient du mot grec dogma qui fait référence aux lois et aux décrets des hommes — « … les ordonnances et les doctrines des hommes », (Col 2 :22).

C’est à cela que le Christ faisait référence dans Marc 7 :6-9, lorsqu’Il a dit, « Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit: Ce peuple m’honore des lèvres, mais son coeur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. Il leur dit encore: Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition ». Au verset 13, Il dit « … annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables ».

Le sacrifice du Christ a aboli la nécessité des sacrifices d’animaux, ainsi que les autres devoirs et exigences physiques des sacrificateurs (Héb 7 :12 ; veuillez aussi noter Gal 3 :10-13).Les « ordonnances » faisaient référence aux décrets et aux restrictions que les Pharisiens avaient imposés aux Juifs et ainsi qu’à certaines règles oppressives d’ascétisme tel que « Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas! », (Col 2 :21) qui avaient aussi été imposées aux païens de Colosses. (voir I Cor 8 :4-10).

Elles devinrent un « mur de séparation » (Éph 2 :14) entre les Juifs et les païens appelés dans l’Église de Dieu. Elles provoquèrent des préjugés, de l’animosité, de la suspicion et de la division. Mais Christ abattit ce mur par Son sacrifice suprême : « Car il (Christ) est notre paix, lui qui des deux (les Juifs et les païens) n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation », (Éph 2 :14).

Christ n’a aboli aucune partie de la Loi de Dieu (Matth 5 :17). Il S’est offert en sacrifice pour nos péchés (payé l’amende de la mort à notre place et en lavant notre conscience de la culpabilité). Ce qu’Il a aboli par contre, ce sont les ordonnances et les traditions talmudiques (des fardeaux pesants), … sur les épaules des hommes - Matth 23 :4). Pierre a écrit : « … parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces », (I Pi 2 :21). Les Chrétiens sont ceux qui marchent « … comme il a marché lui-même », (I Jn 2 :6).

Vous devez être membre de Chrétiens en réseau pour ajouter des commentaires !

Join Chrétiens en réseau

Votes 0
M'envoyer un e-mail lorsque des personnes répondent –

Réponses

  • Il s'agit, bien sur, de diverses déclinaisons de la loi de Moïse, et non des lois civiles. Bien sur, nous savons que les personnes qui n'ont pas de loi font naturellement les choses de la loi, n'ayant pas de lois, elles sont lois à elles mêmes. Il y a aussi "les lois des hommes", c'est à dire les lois que les juifs ont établies en déformant la loi de Moïse : Jésus en mentionne dans le Serment sur la Montagne. Dans le Psaume 119, nous avons diverses dénominations de ces notions : loi, témoignages, commandements, préceptes, statuts, ordonnances, Parole.

     

  • Shalom à tous

    Pour bien comprendre les lettres de Paul, nous devons comprendre au préalable les paroles et enseignement de Jésus, sinon nous nous égarons dans les pensées des religieux.

    Si Jésus à annoncé ou avait dit que la loi d'amour ou des dix paroles serait clouer à la croix on l'aurait su et obéi, la loi qui s'est accomplie en fait est celle annoncé depuis le jardin d'Éden qui est à rapport au sacrifice de l'agneau, et annoncé dès le péché de nos premier parents.

     
    L'Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit. Genèse 3:21
     
    Dieu accompli le premier sacrifice qui nous mènerait vers l'offrande de son fils. Jean 3:16
    Il est assez évidant que la loi d'amour dans toute l'ensemble de la bible est éternel.
     
    En Christ Seul 

     

    Genèse - chapitre 3 - verset 21 :: Bible :: EMCI TV
    • Michael, " la loi a été donnée par Moïse (pas avant) ; la grâce et la vérité vinrent par Jésus Christ " (Jean 1: 17).

      "S'il avait été donné une loi qui eût le pouvoir de faire vivre, la justice serait en réalité sur le principe de la loi. Mais l'Ecriture a renfermé toutes choses sous le péché, afin que la promesse, sur le principe de la foi, fût donnée à ceux qui croient" (Galates 3: 21b-22).

      "Nous ne sommes pas sous la loi, mais sous la grâce" (Romains 6:15, extraits).

       

      • là, on ne parle pas de la loi par rapport à la justice mais de la loi par rapport à Dieu. Dieu a t-il aboli sa loi? Il ne peut pas le faire, c'est sa parole et il a déclaré que sa parole est la vérité. Sil ne l'a pas fait donc elle est encore vivante. Pourquoi y serait-elle encore ou pourquoi l'a t-il laissée si elle ne sert plus à rien?.

        Ce n'est pas la loi qui transgresse c'est le péché qui trangresse la loi de Dieu, la justice fait partie de la loi de Dieu car c'est par elle que le jugement va s'établir et que Dieu va nous faire grâce.

        Aujourd'hui encore, personne, ne peut dire qu'il ne trangresse pas la loi de Dieu. Je rappelle que c'est par la loi que nous savons que nous péchons et que nous sommes condamnés.

        Dire que la loi n'existe plus c'est une erreur. Nous sommes sous la grâce, oui, mais la loi elle est bien là et elle vit en nous d'où heb. 10/16.

        “Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous.” (Romains 11:32) Autrement dit, Dieu a renfermé tous les hommes dans la transgression de la loi pour leur faire grâce.

        Nous péchons, celui qui dit le contraire est un menteur 1J1/8.

        Il faut  qu'il y ait  transgression  de la loi pour que Dieu fasse grâce. Il l'a fait à la croix pour tous  et  aujourd'hui ceux qui viennent à lui et se repentent reçoivent cette grâce. Pas de loi, pas de grâce!

         

         

         

        • Le Seigneur maintient les exigences de la loi envers soi-même, en appliquant les principes de la grâce aux autres. Mais, plus précisément, que signifie cette affirmation, qu’Il ait accompli la loi ? Ce n’est certainement pas simplement qu’Il a gardé la loi, car la loi exigeait la peine de mort pour ceux qui lui désobéissaient. Au lieu d’appliquer cette sanction de mort sur les coupables, Il a rempli les exigences de la loi les concernant, en acceptant de subir cette terrible sanction de mort à leur place. Il a Lui-même porté le jugement que nous méritions. Par conséquent, il n’a pas annulé la loi, mais Il l’a rendue honorable en répondant à ses revendications, afin que les croyants ne soient plus sous la loi mais sous la grâce. « Celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait péché pour nous, afin que nous devenions justice de Dieu en lui » (2 Corinthiens 5:21).

          __

  • Le Seigneur va montrer en Matthieu 5: 17 et versets suivants  que les exigences de la loi avaient une signification d’une richesse insoupçonnée. Jésus n’abolit pas la loi ni n’en présente une nouvelle, mais il en donne une signification comportant des richesses morales d’une étendue insoupçonnée,  et il ne cite pas moins de six points dans la suite du chapitre pour illustrer son thème. Il laisse alors entendre que le mal a envahi le monde ce qui est contraire à l’esprit du royaume. Jésus a donc magnifié la loi en l’accomplissant dans son sens spirituel, en allant jusqu’au sacrifice (Exode 21 :2-6 ,  Lévitique 1 à 6, et autres).

    __

  • Paul et la Loi. Paul dit-il que la Torah est abolie par la croix? Colossien 2:14

     

    https://www.youtube.com/watch?v=Y1Dtc9iydYM

     

    En Christ Seul

     

  • Il faut dire que le peuple lui même devait témoigner Dieu, de sorte à ce que les paiens, qui, eux même n'étant pas sans Dieu, puissent voir sa présence et sa puissance au sein de ce peuple. Et Dieu me semble t-il ne permettait pas que Israèl commettent des actes contraires à ce qu'il disait.

    Le centenier romain a reçu le témoignage de Jésus, disant de lui, que même en Israèl, il n'avait pas trouvé une si grande foi. Il y a tout de même ce reproche qui lui est faîte, parce que Jésus voyait la situation dans laquelle il se trouvait.

    Et je dirai même, non pas qu'Israèl devait priver les étrangers de venir en Israèl, puisque si il y a la présence de Dieu, ils devaient aussi craindre pour eux même. Et Jérusalem est la ville du Seigneur, il est né en Israèl, Juif lui même, étant de la tribu de Juda.

    On cite souvent Israèl dans la mesure où son histoire et celle de l'humanité toute entière consiste à ce que Dieu nous montre ce qu'il est pour nous et nous pour lui, mais c'est aussi à nous de montrer comme à eux la présence de Dieu parmi nous.

    Il n'y a rien de mal que de dire à son frère que le chemin qu'il prend n'est pas bien sans pour autant faire naître des discordes entre voisins, car si Dieu est nulle part et partout à la fois, c'est la foi que nous avons qui nous permet cependant de vivre en paix en Dieu, par sa grâce.

  • Tu aimeras ton Dieu et tu aimeras ton prochain comme toi même dit Jésus. Comme il nous a aimé en premier, il est en premier, ensuite c'est le second, nous. On est tenu de connaître Dieu avant de pouvoir aimer, c'est pourquoi on lit aussi que Dieu a laissé les péchés impunis autrefois, nous pardonnant, maintenant tout est devenu nouveau.

    Et si nous ne pardonnons pas aux autres, Dieu ne nous pardonne pas non plus, le tout c'est de ne pas faire le mal, mais le bien, n'ayant de problèmes avec personne. Bien sûr, qu'il n'est pas difficile de ne pas voler, tuer, mentir, commettre l'adultère, d'honorer son père et sa mère, afin que nos jours se prolongent sur la terre, de ne pas prendre le nom de Dieu en vain, de ne pas faire d'images taillées en se prosternant devant elles, tout ceci est important, si nous voulons plaire à Dieu.

  • Bonjour à tous

    Merci Gilberte 

    Pour ceux qui ne sont pas parvenue de saisir  le message de Jésus-Christ , ne pourrons non plus comprendre la bible, car le danger c'est d'utilisé la bible à l'encontre de Jésus faisant Jésus menteur, ce qui s'appel diluer l'évangile ou manipulation des versets.

    Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Matthieu 5:18
     
    Les apôtres iraient ils à l'encontre des enseignements de  Jésus, évidemment que non alors ou est le vrai problème, il se trouve par ceux qui utilise la bible, si nous arrivons à la même conclusion que Jésus, comme c'est le cas des disciples nous parviendrons tous à la même conclusion.
     
     
    Jésus leur dit: Enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. Matthieu 28:20
     
     
    Jésus dit: Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. Jean 15 : 10
     
     
    Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné. 1 Jean 3 : 24
     
    Nous gardons sa parole non parce que nous en sommes capable , mais parce que le Saint Esprit nous amène à l'obéissance car Il demeure en nous.
     
    Jésus seul à le premier et dernier mot dans sa parole, tout doit passer par Lui, mais pour comprendre la bible il nous faut être conduit  par Jésus-Christ la PAROLE...
     
    Prions les uns pour les aurtes afin que notre propre connaissance et volonté soient le fruit du Saint Esprit en nous.  
        
    Matthieu - chapitre 5 - verset 18 :: Bible :: EMCI TV
This reply was deleted.

Méditations, études bibliques, etc.

Télécharger l'application Bible.audio

L'application Bible.audio est déjà téléchargeable sur App Store et Google Play. Elle contient toutes les ressources de notre site d'étude biblique.

 

Vous appréciez cette application? Faites un don pour contribuer au développement de ce projet.

Ressources bibliques sur Bible.audio

Ce sujet du tribunal du Christ est d’une grande importance, car nous avons besoin de connaître cette « manifestation » pour stimuler notre conscience et contrôler nos affections. La chose importante pour le chrétien est de chercher à être agréable à…
Lire la suite...
Commentaires : 1

Les dix vierges dans sont vraie terme

Il y a presque 2000 ans, Jésus a donné la parabole des dix vierges (Matthieu 25 :1-13). Pour beaucoup, il s’agirait d’une belle petite histoire biblique, où il serait question de lampes, d’huile, et de préparatifs pour un mariage. Cependant, la…
Lire la suite...
Commentaires : 0
La Bible audio est un site de ressources bibliques proposant la Bible audio Semeur et Louis Segond 1910, la Concordance biblique, la Bible interlinéaire, des commentaires bibliques (Bible annotée, Matthew Henry, Nouveau Testament Populaire), des dictionnaires bibliques (Dictionnaire encyclopédique de la BibleDictionnaire BibliqueDictionnaire historique et critique de la BibleLexique de la Bible), la Bible avec dictionnairela Bible avec Strong. l'Atlas biblique interactifla Bible avec l'atlas biblique interactif, le comparateur des traductions bibliquesle lexique Grec et Hébreu.